pub
Justice

Affaire Elisée Cotrane de Julie Beguedou et Indépendant Express de Carlos Kétohou

Advertisement

Depuis la semaine dernière, une affaire du riz “hautement toxique” qui serait débarqué au Quai 3 du Port autonome de Lomé par la société Elisée Cotrane, fait grand bruit à Lomé, la capitale togolaise. Selon l’essentiel des informations relayées sur cette affaire par voie de presse locale (L’Indépendant Express N° 177 du 16 août 2011) , “le riz était couvert en sa surface par des produits de fumigation, un produit appelé FUMITOXIN, une matière hautement toxique qui était discrètement jetée sur les grains de riz’’. Une information considérée comme une fausse allégation par la Julie Beguedou, la DG de Elisée Cotrane, qui a porté plainte contre Carlos Kétohou le directeur de publication de l’Indépendant Express.

Suite à cette allégation portée à son encontre, Julie Beguedou vient de porter plainte contre Carlos Kétohou, directeur de publication du journal l’Indépendant Express, pour fausse information et campagne de désinformation mettant en cause sa crédibilité et celle de son activité.
En effet, le journaliste Carlos Kétohou a reçu une citation directe à comparaître ce mercredi matin devant le tribunal de première instance de Lomé pour diffusion de fausses nouvelles. Bon nombre de journaux ont repris ces informations, obligeant le gouvernement à publier un démenti officiel dénonçant “ une campagne de désinformation émanant de personnes non qualifiées’’.

Selon le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur privé, Séléagodji Ahoomey-Zunu, dans un communiqué rendu public jeudi dernier, ces informations “sont totalement fausses et reposent sans doute sur des interprétations fantaisistes émanant de personnes non qualifiées“. Le ministre se dit “profondément indigné par la campagne de désinformation lancée, on ne sait à quelles fins, dans un domaine qui touche à la santé et à la vie“.

Dans sa déclaration faite devant la presse, la patronne de Elisée Cotrane, s’est prononcée sur ce traitement injuste dont elle fait l’objet de la part de la presse, en affirmant que : “Je n’ai aucun intérêt à vouloir commercialiser un produit impropre à la consommation… Je ne peux pas importer du riz pour tuer la population. C’est un riz de meilleure qualité, car il est naturellement parfumé. A toute la population, je dis que le riz n’a aucun problème“.

Lors d’un contrôle effectué par les services d’hygiène et de la protection des végétaux, M. Basimbako, expert en service à la direction de la protection des végétaux a affirmé que : “Le produit qui a été utilisé était nécessaire pour protéger la marchandise contre l’humidité et les charançons. Et t c’est le même produit qui est utilisé partout pour la conservation des céréales. Son usage dans ce stock n’a rien d’extraordinaire“.

En tout état de cause, et de l’avis des experts, la substance gazeuse et le comprimé utilisés ne laissent pas dé résidus toxiques dans les produits agricoles ou denrées alimentaires traitées. Toutefois, il a été recommandé à titre de précaution et conformément aux usages que la surface du riz inspectée, soit raclée à une profondeur suffisante, afin d’enlever les cendres résiduels.

C’est à la suite de cette opération effectuée par les experts agréés, que le riz a été déclaré sans danger pour les consommateurs et son déchargement, autorisé. Le procès verbal d’inspection souligne par ailleurs que le stock en cause a été enlevé à titre de précaution et est en attente de destruction, conformément à la procédure habituelle.

Après contrôle par nos services, il s’est avéré que produit utilisé avait laissé une cendre grise sur une portion du riz importé. Et pour éviter toute polémique, nous avons décidé d’extraire cette portion du riz qui sera détruite. Le reste du stock, soit 189.900 sacs sont propres à la consommation, et nous avons donné l’autorisation pour qu’il soit déchargé” a précisé M. Basimbako.

Le Navire Vanessa C qui a livré le riz à la société Elisée Cotrane avait accosté avec 9.501 tonnes de riz, soit 190.000 sacs de riz de 100 Kg en provenance des Etats Unis.

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement