pub
Faits divers

Trois braqueurs abattus jeudi à l’aube à 4 kilomètres d’Atakpamé par la gendarmerie

Advertisement

Trois braqueurs ont été abattus jeudi à l’aube dans un petit village situé à environ 4 kilomètres d’Atapkamé (environ 175 km au nord de Lomé) par la gendarmerie de la localité lors d’une patrouille, a rapporté la radio nationale.

Les trois bandits – tous d’ethnies peulhs – ont été tués après des échanges de tirs, alors qu’ils tentaient de braquer de commerçants. Les braqueurs étaient armés de fusils et de coupe-coupe, souligne la radio.

Les braquages sont fréquents ces dernières années dans la localité et seraient l’œuvre des peulhs.

En avril 2008, quatre bandits de bœufs ont été abattus à Gléi par la gendarmerie, localité située à une dizaine de kilomètres d’Atakpamé.

Source: www.savoirnews.net

Advertisement