pub
International

Libye : Le mystérieux assassinat du général Younès porte un coup dur au CNT

Advertisement

Un millier de personnes ont assisté ce vendredi 29 juillet aux funérailles du général Abdel Fatah Younès abattu jeudi avec deux colonels par un groupe d’hommes en armes. « Le sang du martyr ne sera pas répandu en vain », a scandé la foule. Et pourtant les circonstances de cet assassinat restent floues. L’ancien chef d’état-major du colonel Kadhafi rallié à la rébellion dès le début de la contestation, le général Younès a été tué alors qu’il avait été rappelé du front pour être interrogé à Benghazi sur des questions militaires. Qui a fait le coup ? Le mystère persiste encore et de toute façon, l’assassinat du général Younès est un coup dur militaire et politique pour les insurgés et le CNT.

Advertisement

Publier un commentaire