pub
International

L’éventualité du retour en politique de DSK sème le trouble au PS

Advertisement

Après le coup de théâtre judiciaire de jeudi dernier à New York et sa libération sur parole, DSK peut-il se remettre en piste pour la présidentielle de 2012 en France ? Face à une accusation extrêmement fragilisée du fait des mensonges de la présumée victime, les charges pesant encore contre l’ancien patron du FMI pourraient être levées rendant possible son retour sur la scène politique française.

Impossible désormais d’éluder la question : et si Dominique Strauss-Kahn revenait en France complètement blanchi, lavé de tout soupçon, devenu à son tour une victime après avoir été accusé de crime sexuels ?

Voilà la question qui taraude désormais les politiques français à commencer par les socialistes où les partisans de l’ancien patron du FMI ont eu tôt fait d’appeler à un report des primaires. Et si certains dans le parti s’y opposent, il paraîtrait bien difficile, si telle était sa volonté, de tenir à l’écart l’ancien champion des sondages.

Advertisement

Publier un commentaire