pub
Economie

Une journée d’information et de sensilisation sur les APE au bénéfice des journalistes économistes

Advertisement

Dans le cadre des négociation des Accords de Partenariat Economique par les Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) avec l’Union Européenne (UE), en rapport avec différentes configurations régionales, une journée d’information et de sensibilisation sur l’état d’avancement des APE s’est déroulée ce jeudi à Lomé. Initiée par le Comité National de Négociations Commerciales Internationales, cette journée a mobilisé une trentaine de journalistes économiques membres du Réseau des Journalistes Economistes de la zone UEMOA, section Togo, à l’endroit de laquelle sept modules ont été développés par des spécialistes de la question.

Ouvrant les travaux, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. AHUMEY-ZUNU Séléagodzi a salué la présente initiative qui s’inscrit dans l’amélioration des relations inter-étatiques régissant le commerce international. ‘’Les négociations en cours sont la traduction de la volonté de nos dirigeants qui ont toujours souligné leur ferme volonté de disposer d’un APE porteur de développement et permettant une bonne intégration de notre marché régional et une union douanière fonctionnelle’’ a-t-il ajouté.

En processus de négociation depuis 2004, on dénombre à ce jour 36 pays sur les 77 que comptent les APE, ont soit paraphé, soit signé un accord intérimaire ou complet avec l’UE. Pour accélérer le processus, l’Afrique de l’Ouest à travers un Comité Ministériel de Suivi mis en place par les pays de la CEDEAO et de l’UEMOA a engagé des négociations dans le but de conclure un Accord de Partenariat Economique avec l’Union Européenne dans un délai raisonnable.

Au terme de cette journée, il est question que les professionnels de médias participants, soient familiarisés sue la question pour leur permettre d’exprimer leurs points de vue, d’apporter les contributions et surtout d’informer de la façon la mieux indiquée les différentes couches sociales de la population à travers une large diffusion de l’état d’avancement des négociations.

Advertisement