pub
Environnement

Togo: Riposte contre la dégradation des ressources environnementales

Advertisement

Les partenaires techniques et financiers du Togo se sont réunis autour d’une table ronde pour discuter de l’eau et de l’environnement du 08 au 09 juin à Lomé. Initiée par le gouvernement togolais et présidée par le Premier ministre togolais Gilbert HOUNGBO, cette rencontre est organisée pour permettre aux participants de réfléchir et d’échanger sur les voies et moyens de mobilisation des ressources financières nécessaires pour la mise en œuvre du Programme National d’Investissements pour l’Environnement et les Ressources Naturelles (PNIERN) et du Plan d’Action National pour le Secteur de l’Eau et de l’Assainissement (PANSEA).

Durant deux (02) jours les bailleurs de fonds du Togo se retrouvent dans un cadre de réflexion et d’échanges pour partager les analyses et appréciations sur le diagnostic, la vision et les stratégies du gouvernement en matière de la politique d’assainissement, d’eau pour le développement durable de l’environnement.

De nos jours, il est constaté selon le Ministre de l’eau et de l’hydraulique villageoise, le général Zakari NANDJA un envasement des cours d’eau, l’eutrophisation des étendues d’eau et leur envahissement par des végétaux aquatiques. Ces éléments occasionnent une dégradation des écosystèmes et l’intrusion de l’eau salée dans les aquifères. Il est urgent de mener des actions spécifiques pour lutter contre ce phénomène au risque de porter un coup dur contre l’économie nationale et donc contre le développement du Togo.

Ouvrant les travaux au cours de la cérémonie de lancement, le premier ministre togolais souligne que “Les secteurs de l’eau et de l’environnement font face à une dégradation multidimensionnelle de leurs ressources. Comme vous le savez, l’une des raisons fondamentales de la faible performance économique et de l’aggravation de la pauvreté au Togo est la faiblesse des investissements, particulièrement de l’investissement public durement éprouvés par les effets rémanents de la suspension de plus de quinze ans de la coopération”. Ces secteurs engrangent d’importants moyens de mise en œuvre, il est indiqué de mobiliser les entrants nécessaires pour apporter le soutien nécessaire de lutter contre la dégradation de ces ressources a-t-il précisé.

Ainsi durant cette rencontre, il sera question de la mise en œuvre des composantes retenues dans les deux programmes à savoir l’amélioration de la déserte en eau potable des populations des milieux ruraux et semi urbains et urbains, le renforcement des capacités institutionnelle, juridique, financière et technique de gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles.

Plusieurs représentants des Organisations internationales et des diplomates accrédités au Togo ont pris part à la cérémonie d’ouverture.
La rencontre prend fin ce jeudi.

Firmin TEKO-AGBO pour Togoportail

’’Togoportail, toute l’actualité en temsp réel’’

Advertisement