pub
Economie

Les programmes nationaux d’investissements agricoles de la CEDEAO réceptifs à la cause des femmes

Advertisement

Les femmes jouent un rôle majeur dans la gestion des exploitations agricole. Toutefois, en dépit de cette importante contribution au développement rural et socio-économique, elles souffrent de discriminations et d’un manque de reconnaissance de leur travail, constatent les acteurs agricoles de la CEDEAO réunis à Lomé du 14 au 16 juin dernier. Ils se sont appliqués à inclure et de façon significative les femmes dans les programmes nationaux d’investissements agricoles.

La rencontre de Lomé a oeuvré à pallier ces insuffisances en renforçant les capacités des consultants, points focaux et représentants de filières agricoles en matière d’approche méthodologique d’intégration transversale du genre dans les projets nationaux.

Il a été question de façon spécifique de passer en revue les outils de collecte des données et les logiciels de traitement des données proposées par les consultants, d’identifier les points forts et les points faibles des outils et instruments proposés pour la collecte des données relative à l’analyse du genre, et proposer des mesures correctives pour adapter les outils de collecte et l’analyse des données permettant de mettre en exergue la thématique du genre dans le domaine du développement agricole.

Un guide méthodologique pour l’intégration du genre dans l’opérationnalisation des programmes nationaux d’investissements agricole a été validé en fin de rencontre, une réunion qui a pris fin ce 16 juin.

Firmin TEKO-AGBO

Togoportail, toute l’actualité en temps réel

Advertisement