pub
Santé

Le Togo dote l’Ong AIMES-AFRIQUE d’un Accord de siège

Advertisement

S’il existe une ONG (Organisation Non Gouvernementale) au Togo qui œuvre inlassablement pour une meilleure santé des populations, c’est l’Association Internationale des Médecins pour la Promotion de l’Eductaion et de la Santé en Afrique (AIMES-AFRIQUE/Togo). Amener l’hôpital vers les populations, telle est sa devise. Créée depuis janvier 2005, l’ONG vient d’être dotée d’un accord de siège dont la signature officielle lui accorde désormais plus d’atouts et d’opportunités pour parcourir encore et encore tous les coins et hameaux reculés du Togo et d’autres pays africains.

Créée sous l’initiative du Docteur Serge Michel KODOM, dans le but de participer réellement à l’amélioration des conditions de vie de nos populations pauvres, L’ONG qui a une vision panafricaine et qui ne cesse de soulager les cibles vulnérables exposées aux divers maux, est entrain d’étendre ses antennes vers d’autres pays africains et au sein de la diaspora africaine avec l’installation de ses Représentations hors de nos frontières.

Pour mieux réussir dans cette nouvelle, il est indiqué que l’ONG soit dotée d’un acte juridique lui accordant des droits et devoirs au bénéfice de tous ses adhérents locaux comme ceux dans d’autres Pays membres. Dans ce cadre, l’ONG qui regroupe des médeci ns, des pharmaciens, des paramédicaux, jouit désormais d’une reconnaissance juridique assortie des droits et devoirs requérants à l’ONG AIMES-AFRIQUE qui a son siège au Togo.

Un accord de siège dont la signature récemment intervenue entre l’Etat togolais et l’ONG marque la reconnaissance institutionnelle du gouvernement togolais à Aimes-Afrique, 1ère ONG Internationale Humanitaire Médico-chirurgicale Africaine et lui confère ainsi certains avantages administratifs lui permettant d’accroitre et d’intensifier ses actions en faveur des populations les plus démunies, notamment en Afrique et en particulier au Togo.

Cet accord intervenu entre l’Etat togolais et Aimes-Afrique témoigne la reconnaissance des autorités togolaises face aux efforts entrepris par l’Ong, à travers ses multiples actions humanitaires en Afrique et particulièrement au Togo “, a indiqué Dr Michel Kodom, Président Fondateur d’Aimes-Afrique.

Plus de facilités s’offrent alors à cette association de médecins œuvrant pour le soulagement des souffrances des populations rurales.
Avec cet accord, nous pourrons faire participer facilement les médecins qui résident hors du continent africain, les intrants médicaux qui vont transiter par nos port et aéroports, seront exonérés de taxes douanières. Il est important que l’Etat togolais lève ces barrières pour que nous puissions avoir plus de moyens pour être plus efficaces sur le terrain. Nous bénéficions également des facilités en terme de visibilité“, a-t-il souligné.

Pour sa part, M. Elliot Ohin, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopérationdes Affaires Etrangères, rassure queCette reconnaissance officielle du Togo comme pays siège de AIMES-AFRIQUE, concourt tout justement à offrir à l’ONG une meilleure condition de fonctionnement et d’organisation des activités dans l’esprit des accords bilatéraux et multilatéraux avec les autres pays où AIMES-AFRIQUE est représentée. Cette démarche porte la marque de consécration à l’ONG au regard des prouesses et des efforts réalisés durant ses premières six années d’existence et de fonctionnement.

Advertisement