pub
Finances

Le Togo à l’école des nouvelles directives du Cadre harmonisé des finances publiques de l’UEMOA

Advertisement

Les nouvelles directives introduites dans le Nouveau cadre harmonisé des finances publiques sont expliquées depuis le 1er Février 2011 aux acteurs budgétaires, aux partenaires techniques et financiers, aux organisations de la société civile, aux membres de la cour des comptes et à la presse nationale.  C’est pour que ces organes soient parfaitement informés des grandes orientations des nouvelles directives qui sont entre autre la comptabilité patrimoniale, la déclinaison du budget en programme et l’application du principe de constatation des droits et obligations. Explique un Agent de l’UEMOA, l’organisation initiatrice de cette campagne de sensibilisation. 

Ces Directives s’inscrivent dans un processus visant une gestion efficace et transparente des finances publiques ainsi qu’une comptabilité des données en vue de la surveillance multilatérale des politiques budgétaires nationales. Ces nouvelles Directives prennent en compte les normes et les bonnes pratiques internationales en matière de gestion des finances publiques et assurent la cohérence avec les objectifs du pacte de convergence, de stabilité, de croissance et de solidarité. Alors il urge que toutes les couches soient imbibées de la matière afin que chacun puisse être à même de jouer la partition qui lui revient. Ajoute Abdoul Sakko de l’UEMOA.

Il faut souligner que la Directive portant Code de transparence dans la gestion des finances publiques a été adoptée le 27 Mars 2009. Les autres Directives comme Nomenclature Budgétaires de l’Etat et Lois de Finances ont elles autres été adoptées le 26 Juin de la même année.

Advertisement