pub
Politique

Le Conseil des ministres sonne l’alarme sur la reccurence des accidents de routes au Togo

Advertisement

Comme il est de tradition les mercredis, le Conseil des ministres du gouvernement togolais s’est tenu hier à Lomé sous la présidence du chef de l’Etat togolais Faure GNASSINGBE. Le compte rendu du conseil a été fait sur la Télévision nationale (TVT), par le ministre des Arts et de la Culture, Yacoubou HAMADOU.

Annonçant les grands points retenus au terme du conseil, le ministre a informé le public que deux-avant projets de loi ont été présentés par le ministre de la justice de deux avant-projets de loi et une communication faite par le ministre de la sécurité.

Selon le ministre environ 408 personnes ont péri dans des accidents de la route au Togo entre janvier et mai de cette année. “La communication du ministre de la sécurité nous a révélé que de janvier à Mai, il y a eu 6.241 accidents de la circulation et 408 morts. Ce chiffre est assez fort et amène le gouvernement à prendre des décisions pour arrêter l’hécatombe “, a-t-il indiqué.

Le problème devenu récurent avec des suites d’accidents de circulation à répétition, le conseil a instruit les ministres en charge de la gestion de cette question, a œuvrer dans ce sens pour la prise des décisions et mesures idoines afin d’arrêter les dégâts.
Le conseil a instruit le ministre de la sécurité et le ministre des transports de mettre sur pied rapidement, une commission interministérielle qui m pour proposer des mesures idoines” a-t-il précisé.

Selon l’Agence privée de presse Savoir News, les accidents de la route ont fait 2.197 morts de 2006 à 2010, en référence aux statistiques de chaque année, et publiées par le ministère de la sécurité.
En 2010, ces accidents ont tué 470 personnes et fait 6.241 blessés, contre 408 en 2009 pour 4.273 blessés sur 2.335 cas d’accidents.
En 2008, la route a tué 325 personnes et 477 en 2007. Le score record a été enregistré en 2006 où les accidents de la route ont fait 517 morts.

Advertisement