pub
Société

TOGO PEACE TOUR : Un débat citoyen à l’endroit des jeunes d’Atakpamé

Advertisement

Le « TOGO PEACE TOUR », qui consiste en une série de débats citoyens dans chaque région, avec les acteurs divers, sur les thématiques en lien avec les droits de l’Homme, la Cohésion sociale et la préservation de la paix et d’autres thématiques connexes a eu lieu samedi 12 septembre 2020 à Atakpamé.

Organisé par le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) avec l’appui financier et technique du PNUD, l’objectif est de créer dans les différentes localités du Togo, des cadres d’échanges ou de dialogue entre les citoyens autour de sujets qui nourrissent les stéréotypes, les crispations et les conflits au sein des communautés.

Venus de différentes associations de jeunes et de femmes, cette rencontre va permettre à ces jeunes de comprendre l’importance de la culture des débats citoyens et l’appréhender comme un outil de prévention et de lutte contre les crises sociopolitiques et culturelles.

Prévu pour une demi-journée, le thème retenu pour l’étape d’Atakpamé est : “La corruption est-elle un mal nécessaire ?”

C’est le 2ème adjoint au Maire de la Commune Ogou1, Toyo Yao qui a ouvert les travaux de la rencontre en présence du directeur exécutif de CDAFDH ; M. ETSE Godwin, des responsables des ONG et Associations ainsi que les jeunes.

Le Togo a amorcé le processus de décentralisation et nous comprenions par-là que nous voudrions bien maîtriser le développement dans notre pays. Qui parle de développement c’est de rechercher la paix parmi les citoyens qui s’y trouvent et c’est à juste titre que la commune salue cette initiative du CDFDH à l’endroit des jeunes des régions du Togo a expliqué le 2ème adjoint au Maire de la Commune Ogou1, Toyo Yao.

Selon le directeur exécutif de CDFDH ; M. ETSE Godwin, le Format et phases du Talk-Show sont déclinés en quatre (04) étapes ci- après : « C’est quoi le problème ? » : cette étape consistera en la présentation du thème du Talk-Show.

– « Face à Face » : deux équipes de deux personnes averties et préparées à l’avance représentant des positions adverses débattront pendant une heure sur le thème en partageant leurs points de vue et arguments sur la position qu’est la leur.

-« A vous la parole » : pendant trente minutes, le public aura l’occasion à son tour de s’exprimer sur le sujet et de donner son avis sur ce dernier et les deux positions défendues lors des échanges et débats précédents.

– « Parole à l’expert» : une personne ressource de la question en fonction du thème (sociologue, politologue, médecin, juriste, chef canton, leader religieux ou d’opinion…) sera invité pour éclairer le public sur ce que disent les normes et standards aux plans international comme national sur le sujet de discussions et de débat puis pourra suggérer des pistes et approches de solution pour les problèmes soulevés conduisant souvent à des situations de violence et de conflits.

 

Landrykoss

 

Togoportail, l’information à votre portée

 

 

 

Advertisement

Publier un commentaire