pub
Société

Les députés autorisent la prorogation de l’état d’urgence sanitaire

Advertisement

 

Les élus de la 6ème législature se sont réunis ce mardi 15 septembre 2020 lors de leur 3ème séance plénière de la 2ème session ordinaire de l’année 2020. Le projet de loi portant prorogation du délai d’habilitation du Gouvernement à prendre par ordonnance des mesures relevant du domaine de la loi et le projet autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire au Togo ont fait l’objet de discussions législatives.

Les travaux ont été conduits par Chantal Yawa Djigbodi Tsègan , Présidente de l’Assemblée nationale en présence du Premier ministre, Chef du Gouvernement Komi Selom Klassou, du ministre d’État Esso Solitoki et de quelques membres du Gouvernement.

En effet, ce 15 septembre 2020 prend fin le délai des six (6) mois accordés par la loi d’habilitation votée le 27 mars dernier par les députés.

Le Gouvernement veut à travers ces deux textes, solliciter auprès de l’Assemblée nationale, la prorogation du délai d’habilitation et l’autorisation pour la prorogation de l’état d’urgence sanitaire pour une période de six (06) mois. Cela permettra d’assurer une flexibilité par rapport à l’allègement des mesures générales et d’adapter la lutte suivant l’évolution de l’épidémie.

Le groupe parlementaire UFC a voté favorablement la poursuite de l’État d’urgence sanitaire pour 6 mois.

Ci-dessous le discours du Président du groupe parlementaire UFC Séna Alipui donnant la consigne de vote.

Le 06 mars 2020, le premier cas (cas index) de la pandémie au Coronavirus a été détecté au Togo.

Le gouvernement togolais a rapidement pris la mesure de la situation et pris des mesures pour d’une part freiner la propagation rapide du virus et d’autre part réduire l’impact économique et social de la crise.

Au 15 Septembre 2020 , le Togo a des cas cumulés de 1572 et 37 décès contre 45434 cas et 286 morts pour le Ghana, 2267 cas et 40 décès pour le Bénin, et 1499 cas et 56 décès pour le Burkina Faso.

Ces chiffres de l’OMS indiquent qu’en comparaison avec nos voisins exposés au même risque en faisant abstraction des considérations de superficie et de population, le Togo se porte relativement bien et l’État d’urgence sanitaire a permis au Togo d’éviter le pire.

En dépit de ces résultats satisfaisants pour lequel il faut féliciter le chef de l’État et le gouvernement, il m’est agréable monsieur le premier ministre de saisir à l’occasion de votre présence en ce temple de notre démocratie pour vous féliciter et vous exprimer mes admirations pour la dextérité avec laquelle vous contribuez à gérer cette crise comme toutes les autres crises d’autres nature que nous avons eu à connaître par le passé.

Le Togo fait face à des défis importants, notamment celui de l’impact économique et social qu’aura cette crise.

Nous devons garder le Togo stable et en paix au plan politique pour nous permettre d’évaluer et opérer les choix politiques et économiques qui vont permettre à notre pays de minimiser l’impact économique et social de cette crise.

Les ressources financières étant rares, nous encourageons le gouvernement à continuer à communiquer et ce davantage pour permettre aux populations de mieux comprendre la situation et les enjeux. Nous encourageons le gouvernement à poursuivre les concertations avec la banque centrale pour mettre davantage de ressources et de mécanismes à la disposition de nos Etats et de notre secteur financier pour relancer l’économie et permettre au secteur privé de jouer le rôle qui lui est dévolu dans le cadre du PND. Nous invitons le gouvernement à tirer le meilleur parti possible de la technologie en cette ère numérique et ce dans le domaine de la santé, de l’éducation, de la finance etc…

La pandémie à Coronavirus n’étant pas terminée à l’expiration de la période d’habilitation et le Togo étant sur une pente ascendante en termes de cas cumulés et de décès, nous n’avons pas d’autres choix que de poursuivre les mesures qui ont permis de limiter l’impact de la crise et de poursuivre dans une approche encore plus collaborative à travailler pour trouver des solutions aux problèmes auxquels nous faisons face.

Le groupe parlementaire UFC invite donc ses députés à voter favorablement la prolongation de l’État d’urgence sanitaire.

 

 

Landrykoss

 

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire