pub
Société

Kloto: Voyage d’échange et d’expérience des acteurs impliqués dans la gestion de la forêt classé 

Advertisement

Dans le cadre du Projet : « Appui encadrement de deux unions des associations villageoises de gestion des aires protégées (UAVGAP) dans la région des plateaux : UAVGAP Amou-Mono et UAVGAP Togodo-Nord », il est prévu un voyage d’échange et d’expérience de 10 membres de l’union  à  Missahoé dans la préfecture de Kloto.
Ce voyage qui a eu lieu du 21 au 24 septembre 2020 a pour objectif de permettre aux membres de l’union des associations villageoises de gestion de l’aire protégée d’Amou-Mono et de Togodo-Nord de s’appuyer sur les expériences du comité de gestion  de la forêt classée de Missahoé pour mieux gérer leur forêt.
Organisée par la Direction Régionale de l’Environnement, du Développement Durable  et de la Protection de la Nature des Plateaux avec l’appui technique et financier de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), l’activité s’inscrit dans la phase II du mécanisme Forêts Paysans (FFF d’après l’Anglais Forest and Farm Facility) qui a pour objectif de soutenir les producteurs forestiers et agricoles et leurs organisations afin qu’ils deviennent des acteurs essentiels du changement en vue d’obtenir des paysages résilients face au changement climatique et de meilleurs moyens d’existence.
Photo du dite
Le voyage a permis aux dix membres de l’UAVGAP, sous l’encadrement du point focal du mécanisme forêts et paysans de la direction régionale de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature des Plateaux et du Comptable de rencontrer les autorités locales, l’administration forestière locale (DP) et le comité de gestion de la forêt classée de Missahoé afin de recueillir les informations nécessaires à la mise en œuvre du plan d’aménagement et de gestion de l’aire protégée d’Amou-Mono et de de visiter la forêt classé Missahoé
Toute la mission s’est déroulée dans le strict respect des mesures barrières éditées par le gouvernement pour lutter contre la pandémie du  Covid-19.

Landrykoss

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

One Comment

  1. Bonjour mesdames et messieurs.
    Je suis du 24/09 – 26.9. été dans la région de Kpalime et Aktapame, également dans un village voisin et sur le chemin du retour, j’ai traversé des routes sablonneuses jusqu’à Lomé.
    Un beau paysage plein de chutes en plastique.
    Veuillez ne pas prendre cette critique négativement!
    Je sais que c’est un long chemin à parcourir pour changer, faire mieux!
    Mais essayez de collecter les déchets plastiques, pas de les jeter, cherchez un moyen d’y parvenir!
    Peut-être que les porte-conteneurs l’ont chargé et transporté vers les pays où il peut être éliminé en toute sécurité.
    Merci d’avoir pris note de mes commentaires.

    Uwe Tams

    Reply

Publier un commentaire