pub
Société

Décentralisation : Vers la Mise en place du Réseau des Femmes Municipales du Togo

Advertisement

 

 

Aujourd’hui, la femme est bel et bien présente à tous les niveaux. A l’échelle municipale, on voit bien que la femme togolaise s’impose. D’ailleurs, lors des  élections municipales du 30 juillet 2019, 168 des conseillères municipales sont des élues.

Cependant, indépendamment de la présence des femmes dans les conseils municipaux, il est nécessaire qu’il y ait un réseau de femmes municipales. Tel est l’idée de la mise en place de ce Réseau des Femmes Municipales du Togo (RE.F.COM-Togo).

L’objectif est de promouvoir le processus de décentralisation en rapprochant l’administration de l’administré ; Assurer une visibilité aux femmes élues locales dans leurs rôles de conseillères municipales ; Promouvoir une forte représentativité  des femmes dans les instances de prise de décisions aux niveaux national et local ; Veiller à l’inclusion des groupes vulnérables (femmes, jeunes, filles, enfants, personnes âgées, personnes handicapées, groupes marginalisés …) dans les politiques et actions de développement local dans les communes du Togo.

C’est justement pour favoriser ce mouvement que la conseillère municipale de Kloto1, Mme. AVOSSE Clémentine a organisé une réunion via whatsapp pour mettre en place ce Réseau des Femmes Municipales du Togo. Les travaux pouvant conduire à la première rencontre et à l’officialisation de ce réseau ont démarré.

Il sera question de renforcer les capacités des femmes élues locales en matière de leadership et de l’approche genre ; d’élaborer et valider techniquement les documents statutaires du réseau (statuts et règlement intérieur) ; d’élaborer la stratégie de mise en place des organes et le plan d’action opérationnel du réseau ; de mettre en place les coordinations régionaux dans les six (6) régions administratives de l’intérieur du pays et organiser l’Assemblée générale constitutive, adopter les documents juridiques (statut et règlement intérieur) et stratégique (plan d’action) du réseau et élire les membres de la coordination nationale.

La conseillère municipale de Kloto1, Mme. AVOSSE Clémentine,  a commencé par remercier le Chef de l’Etat togolais pour sa politique de développement et d’autonomisation politique des femmes. La mise en place de cette plateforme s’inscrit dans la dynamique d’œuvrer aux côtes du Chef de l’Etat pour la promotion et la défense des droits des femmes Togolaises a précisé Mme. AVOSSE Clémentine.

 

 

Landrykoss

 

 

Togoportail, l’information à votre portée

 

 

 

Advertisement

Publier un commentaire