pub
Culture

Culture : A la découverte du Mémorial de Wahala

Advertisement

 

 

Situé à 45 km d’Atakpamé, le Mémorial de WAhala, cimetière militaire a été inauguré le 11 novembre 2014 dans le cadre de la commémoration du centenaire de la grande guerre pour honorer la mémoire des combattants tombés au cours de la bataille de Wahala.

C’est un lieu de recueillement de mémoire qui s’inscrit dans le patrimoine commun à tous les Togolais. Ce mémorial souligne pour les générations futures l’importance des évènements d’Aout 1914 au Togo entre les Allemands, le Français, les Anglais et les tirailleurs Sénégalais.

Du 21 au 23 août 1914 au matin, c’est ici à Chra communément  appelé Wahala, que se déroule la plus grande sanglante bataille de la Première Guerre mondiale au Togo.

L’objectif des Alliés est de prendre possession au plus vite de la station radio de Kamina, située à l’est d’Atakpamé. Sur leur route sur la route se dresse le village de Chra. Les éclaireurs de l’armée anglaise ont découvert que les Allemands y sont solidement retranchés. Chra est un choix stratégique : un léger relief, entouré de larges vallées marécageuses, et couvert d’une brousse épaisse, ce qui rend l’accès et la vue très difficile côté Allemand, 500 soldats bien armés et trois mitrailleuses font face à 150 soldats français et à 300 soldats britanniques appuyés par trois canons de campagne.

Arrivées sur place le samedi 22 août, les troupes Alliées attaquent par le sud les positions allemandes situées le long de la route et de la voie ferrée : l’attaque est rapidement stoppée. Une stratégie d’encerclement est alors mise au point par les Alliés, mais les troupes allemandes ont déjà fortifié leurs positions, en  s’enterrant dans des tranchées entre le village et la rivière.  A 11 heures, les Britanniques tentent un assaut à l’est : ils sont très vite bloqués par l’intensité du feu adverse.  Toute la journée, les forces allemandes résistent et repoussent les assaillants. Dans la nuit, des coups de feu retentissent dans le camp retranché allemand.

Les ordres ont été donnés de tirer sur les déserteurs qui quittent leur position en profitant de l’obscurité.  Au matin, les Alliés découvrent des tranchées vides. Les soldats Allemands ont quitté le village de Chra et détruit les ponts routiers et ferroviaires sur la rivière Amou et Amoutchou pour couvrir leurs arrières. Le mitrailleur allemand Klempp, le lieutenant anglais Thomson, le sous-lieutenant français Guillemart, ainsi que 21 tirailleurs sont morts aux combats et l’on dénombre plus de 49 blessés. Le 27 août 1941 à 8h du matin, les forces du Lieutenant-Colonel Bryant entrées par l’ouest et celle du commandant Maroix entrée par l’est se rejoignent au centre du camp retranché de Kamina. C’est la fin de la guerre au Togo.

 

 

Landrykoss

 

Togoportail, l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire