pub
Société

Célébration de la JIA en différée : Atelier de réflexion à Atakpamé

Advertisement

Les autorités de la préfecture de l’Ogou ont été conviées vendredi 18 septembre à Atakpamé à une journée de réflexion sur l’importance de l’alphabétisation en tant que facteur de dignité et de droits humains et pour faire progresser l’agenda de l’alphabétisation pour une Société plus instruite et durable, activité organisée à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de l’Alphabétisation (JIA) 2020.

Cette rencontre Initiée par le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation à travers la direction générale de l’Alphabétisation et de l’Education non formelle avec l’appui de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la Science et la Culture (UNESCO), s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de l’Alphabétisation.

Elle se situe dans le cadre de la promotion de l’éducation des femmes, des enfants exclus du système éducatif et des autres groupes cibles de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle.

Placée sous le thème : « Alphabétisation et son enseignement pendant et après la crise de la Covid-19: le rôle des éducateurs et l’évolution des pédagogies », la manifestation vise à sensibiliser les autorités publiques et privées, les médias et la population en général sur les méfaits de l’analphabétisme en vue de les mobiliser autour de la lutte contre ce fléau.

Elle entend également permettre aux participants de réfléchir et de discuter de la façon dont il est possible de recourir à des pédagogies et à des méthodologies d’enseignement innovantes et efficaces dans les programmes d’alphabétisation des jeunes et des adultes, face à la pandémie et au-delà.

C’est le préfet de l’Ogou, Akakpo Edoh qui a officiellement lancé cette journée de réflexion en présence des Maires, des chefs services. Les travaux ont été conduits par le Directeur Régional de l’Action Sociale des Plateaux M. Ahé Kokouvi Dodji et chef division alphabétisation et éducation non formelle des plateaux M. Adika Yawo.

 

Landrykoss

 

Togo^portail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire