pub
Société

Atakpamé : Le Conseil Interprofessionnel des opérateurs de la filière bois au Togo, porté sur les fonts baptismaux

Advertisement

 

Les opérateurs de la filière bois au Togo ont désormais une « faitière », structure portée sur les fonts baptismaux à Atakpamé à l’issue d’une Assemblée Générale Constitutive tenue jeudi 17 septembre 2020.

Dénommé Conseil Interprofessionnel de Régulation et de Promotion des Essences Forestières au Togo (C.I.R.E.F), il s’agit d’une faitière qui regroupe des différents acteurs de la filière bois à savoir : les planteurs, les exploitants et les exportateurs du syndicat des travailleurs et revendeurs de bois et activités connexes du Togo (SYTREBACT), le syndicat autonome des reboiseurs, importateurs et exportateurs des produits forestiers du Togo (SARIET), la synergie des producteurs et exploitants du teck au Togo (SYPETT), la coopérative-conseil d’administration-Togo plantation (COOP-CA) et l’association des exploitants de bois (ASEB) en vue de créer une synergie d’action entre les acteurs de la filière bois.

Placée sous le thème : « Les opérateurs économiques de la filière bois du Togo face aux dures réalités de la gestion durable des ressources forestières », la (C.I.R.E.F) a pour mission de collaborer et de mettre en synergie les efforts consentis par les autres acteurs de la filière bois.

Les échanges et débats ont permis aux participants d’examiner et d’adopter les textes juridiques notamment le statut et le règlement devant régir le bon fonctionnement de cette faitière en vue de se conformer aux normes en vigueur.

Les travaux ont abouti à la mise en place d’un conseil d’administration composé de 14 membres dirigé par M. ADETI Kokou Jean.

Le nouveau président s’est réjoui de ce que les membres vont ensemble œuvrer pour trouver des approches de solution aux différentes difficultés qu’ils vivent au quotidien dans le secteur forestier au Togo. Il a aussi remercié Dieu pour avoir été à leur coté au cours de l’Assemblée. Le président a pour finir remercié le ministre de l’environnement pour sa présence, le Chef de l’Etat pour sa politique environnementale, le préfet de l’Ogou et les bienfaiteurs qui ont contribué à la réussite de cette journée.

Les travaux ont été clôturés par le ministre de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature, David OLADOKOUN, le préfet de l’Ogou, AKAKPO Edoh, le directeur régional de l’environnement des plateaux, AKONDO Thédré, des Maires, Adjoint au Maire, les SG des Mairies des responsables de services et les participants.

Le préfet de l’Ogou, AKAKPO Edoh a salué la mise en place de cette faitière. Il a souligné que, les résultats auxquels les acteurs sont parvenus à l’issue de cette Assemblée Générale Constitutive, du débat en passant par l’étude et l’adoption des textes statutaires et règlements intérieurs du CIRPEF avec l’élection des membres des différents organes de gestion et de contrôle, sont appréciables et satisfaisants.

Le ministre de l’environnement, David OLADOKOUN a exhorté le CIRPEF à œuvrer et à collaborer avec le ministère de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature pour développer une économie verte pourvoyeuse de richesse et d’emplois pour les populations. Le ministre a félicité et encouragé les membres élus à travailler d’arrache-pied pour l’atteinte des objectifs assignés à ce jeune conseil qui vient d’être mis sur pied.

 

Landrykoss

 

Togoportail, l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire