pub
Société

Atakpamé : Début d’un atelier de formation de 34 acteurs de l’Action Sociale

Advertisement

Un atelier de formation pour le soutien moral et psychologique des enfants s’est ouvert mardi 22 septembre 2020 et ce pour trois jours à Atakpamé.

Organisée par SOS Villages d’Enfants Togo en partenariat avec SOS Villages d’Enfants Iceland avec le soutien financier du gouvernement islandais à l’intention de 34 acteurs de l’Action Sociale, des ONG partenaires et des ‘’Super Nagan’’, ce conclave de trois jours se situe dans le cadre du projet : « Intensification de la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants dans la préfecture de l’Ogou ».

Le projet vise à contribuer à la lutte contre la violence et l’exploitation sexuelle des enfants, notamment des jeunes filles, au Togo. Selon les organisateurs, la stratégie est conçue pour prévenir et traiter la maltraitance des enfants lorsqu’elle se produit. Grâce à ce projet, ils veulent influencer positivement les pratiques des familles, des communautés ainsi que des autorités locales en ce qui concerne les abus sexuels et des questions telles que le mariage précoce, les grossesses chez les adolescentes et la mortalité infantile.

La participation des enfants étant un élément important, ils vont bénéficier des moyens pour dénoncer toutes les formes de violence, en agissant comme des acteurs de leur propre protection et de celle de leurs pairs.

Il s’est agi aussi d’améliorer la prévention de l’exploitation sexuelle des enfants et la prise en charge des enfants et des adolescents, en particulier des jeunes filles, victimes d’exploitation sexuelle, dans 8 communautés du district d’Ogou.

Pendant trois jours, les participants seront outillés sur plusieurs thématiques notamment : L’Identification des facteurs déterminants des abus et exploitation sexuels ; Le mécanisme de prévention des abus et exploitation ; Accompagnement psychologique des enfants victimes des abus d’exploitation sexuels ; (-La relation d’aide, que ’est-ce que c’est ?- Comment créer une relation d’aide ?- Le processus d’aide en 6 étapes- Les techniques et les limites de la relation d’aide) ; Réinsertion sociale des enfants victimes d’abus et exploitation.

Les travaux de la formation ont été ouverts par M. TOEPPEN Komlan, directeur de programme SOS Villages d’Enfants Atakpamé en présence du directeur préfectoral de l’Action Sociale d’Atakpamé M. ABALONOROU Makawa.

Selon M. TOEPPEN Komlan, les enfants victimes de ces abus ont du mal à s’ouvrir et trainent des traumatismes. Les travailleurs sociaux, les juristes, le personnel de la santé et les partenaires communautaires qui accompagnent ces enfants ne seront efficaces que s’ils ont une bonne maitrise du soutien moral et psychologique à apporter. Alors pour permettre aux différents acteurs impliqués de jouer pleinement leur rôle dans la mise en œuvre du projet, cet atelier est organisé pour renforcer leurs capacités sur le soutien moral et psychologique des enfants / jeunes victimes d’abus sexuels.

« Cet atelier va permettre de faire comprendre aux participants les facteurs déterminants dans l’exploitation sexuelle pour la prévention des cas d’abus et leur apprendre les techniques d’écoute pour une meilleure prise en charge des enfants/jeunes victimes » a-t-il ajouté.

 

 

Landrykoss

 

 

Togoportail, l’information à votre portée

 

 

Advertisement

Publier un commentaire