pub
Société

Agriculture : A la découverte de l’Association Essolyn pour le Développement (AED)

Advertisement

 

L’Association Essolyn pour le Développement (AED) reconnue officiellement le 7 Novembre 2019 sous le numéro 981, est une Association basée à Elavagno dans la préfecture de l’Est-Mono comme zone d’intervention et pour siège à Agbonou Campement (Atakpamé) préfecture de l’Ogou.
Incubateur, A.E.D contribue au renforcement des capacités socio-économiques des couches vulnérables.
Plus spécifiquement, elle développe des stratégies pour :
– lutter contre toute forme de violation des droits des femmes et des enfants et surtout contre la discrimination,
– réduire l’extrême pauvreté et la misère au sein des communautés à la base,
– promouvoir les activités génératrices de revenus auprès des ménages à revenu faible au sein des communautés à la base,
– faciliter l’octroi des microcrédits et d’intrants agricoles aux femmes et aux jeunes porteurs de projets,
– promouvoir la culture de l’entrepreneuriat et de l’excellence en faveur de l’émergence et de développement d’initiatives locales,
– Encourager l’éducation des enfants en particulier des jeunes filles,
– Lutter contre la non scolarisation et la déperdition scolaire en milieu rural,
– Favoriser l’accès au soin de santé de qualité et aux produits pharmaceutiques à moindre cout,
– Soutenir les communautés de base dans la production, la transformation et commercialisation, à grande échelle des produits agricoles et aviaires,
– Lutter contre la pollution de l’environnement,
– organiser les femmes en groupements et associations afin de les appuyer dans les activités génératrices de revenus (AGR).
A l’occasion d’une journée porte ouverte, elle ouvre ces portes aux publics et aux partenaires d’affaires.
Présente  à Elavagnon, préfecture de l’Est-Mono, l’Association Essolyn pour le Développement (AED)  regroupe une centaine de membres dont la plupart sont des femmes agricultrices, transformatrices, revendeuses et quelques hommes. Elle est spécialisée dans la fabrication de savons (liquide, et dur), de la moutarde, et la culture maraichère.  Elle accompagne aussi les enfants vulnérables dans la scolarisation et prend en charge des orphelins.
Cette année agricole a permis aux membres de faire plusieurs cultures notamment : le Soja, le Coton, le haricot et la culture maraichère sur plus de 147 ha de terrain. A l’instar de la culture,  les membres interviennent aussi dans l’élevage.
Ces cultures ont permis aux membres d’être autonome à travers le rendement et subvenir au besoin de leurs enfants.
Les activités réalisées à Elavagno (Est-Mono) dans le village de Sama-kocé qui regroupe neufs quartiers sont entre autres : la fabrication de savons Kogi, si je savais, savon liquide, la transformation de la moutarde et la culture de coton et soja.
A Kémenda, c’est la culture de soja, haricot et la fabrication du savon dur.
A  Landa, c’est la culture maraichère notamment : la tomate, gombo et aussi la fabrication du savon dur et la culture de soja.
A Atakpamé, c’est la fabrication du savon dur, et la transformation de la motarde en poudre à base des graines de Néré.  Au stand de cette coopérative à Atakpamé dans le quartier Agbonou Campement, divers produits naturels sont présents notamment : le beurre de karité, le savon liquide, le savon dur qui mousse bien.
Selon la présidente de l’AED, Mme TCHANGAI Essohouna, alias Essolyn artiste et compositeur de la chanson togolaise a été appuyée par plusieurs partenaires.
Avec l’appui de Plan International Togo dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, AED a reçu de la part de SAD, une commande de fabrication de savon liquide pour approvisionner les services afin de leur permettre de se laver régulièrement les mains.
Elle est appuyée par la Société JCAT dans la culture de Soja et la NSCT dans la culture de Coton et l’Action Sociale. Elle dispose de quatre magasins et fonctionne sur fond propre. Aujourd’hui, elle sollicite l’appui des investisseurs et l’aide de l’Etat pour booster son activité.  A travers ces activités, l’Association Essolyn pour un Développement voudrait amener les membres à entreprendre des activités génératrices de revenus pour réduire la pauvreté. Une manière de les amener à se prendre en charge et subvenir aux besoins de leurs enfants. L’Association Essolyn pour un Développement a reçu un appui moral des autorités préfectorales, produit et commercialise à Elavagno, à Atakpamé et dans les autres localités du pays. Elle est joignable sur le numéro : + 228 93 07 85 93-99 22 94 63- 91 00 50 43-99 70 81 09.
Landrykoss
Togoportail, l’information à votre portée
Advertisement

Publier un commentaire