pub
Développement

Togo : la zone franche, expression de la libéralisation de l’économie

Advertisement

Expression par excellence de la libéralisation accélérée des échanges depuis le milieu des années 1980, de l’ouverture de la quasi-totalité des pays de la planète à l’économie de marché, ou encore de l’envolée sans précédent du commerce international et des investissements directs étrangers, les zones franches se sont considérablement multipliées dans les années 1980-2000. Et au Togo, elle a pris un élan spectaculaire à tel point qu’elle est devenue une attraction pour les autres pays de la sous-région.

Au Togo, cette zone franche apparaît comme une remarquable marque de la diffusion de la mondialisation à l’échelle planétaire, au point que la question n’est plus tant de savoir dans quelles zones se situent ces espaces destinés à attirer entreprises et activités exportatrices grâce aux avantages qui leurs sont accordés, mais plutôt d’identifier ceux n’ayant pas encore légiféré en leur faveur.

Nombre d’États, principalement dans le Tiers-monde, en ont fait des outils et des leviers importants voire décisifs. La  zone franche togolaise joue un rôle  important dans notre pays en matière de création d’emplois nouveaux (principalement dans l’industrie, via la sous-traitance internationale) et de formation de la main-d’œuvre, de diversification de l’économie (avènement de nouvelles filières d’activités) et des exportations, de transferts de technologie ou encore d’apport de devises fortes.

« Avec plus de trente (30) ans d’existence, la zone franche du Togo a réussi à s’imposer au fil du temps grâce aux avantages qu’elle offre aux entreprises adhérentes. Ces dernières disposent d’un statut privilégié, des avantages douaniers et fiscaux qui séduisent des opérateurs venus d’Asie, d’Afrique et d’Europe qui profitent de la position privilégiée de Lomé dans la sous-région. Ces différentes entreprises participent au développement de l’économie nationale, génèrent des milliers d’emplois, contribuent sans doute à réduire le chômage et à rendre autonomes les citoyens », apprend-on.

Cette assise de la zone franche est due à la mise en place d’une agence mise en place par le gouvernement.

 

Prudence A.

 

Togoportail, l’information à votre portée

 

 

 

 

Advertisement

Publier un commentaire