pub
Société

Protection de l’Environnement : GADDI-TOGO se lance dans la chasse aux sachets plastiques

Advertisement

 

Les sacs en matière plastique sont utilisés quelques minutes mais mettent des centaines d’années à se dégrader dans l’environnement et causent de graves dégâts sur la biodiversité. Dans plusieurs de nos villes ces déchets pullulent. Outre la pollution visuelle, l’impact des déchets abandonnés, notamment ceux des plastiques est particulièrement néfaste et délétère pour l’environnement.

Cette problématique est bien comprise par les jeunes volontaires du Groupe d’Actions pour un Développement Durable et Intégral (GADDI), un réseau d’association présent dans plusieurs pays de l’Afrique notamment : le Benin, le Burkina Faso, le Mali, la Guinée Bissau, le Togo et intervient dans des domaines aussi variés que sont : L’agriculture, l’environnement, la santé, l’éducation et l’entreprenariat.

Vendredi 14 et samedi 15 Aout à Lomé et Atakpamé, munis de paniers, de sacs des piquets et dans un T-shirt vert,  ils se sont lancés dans la chasse aux sachets plastiques. Ceci dans le strict respect des mesures barrières de lutte contre le coronavirus édictés par le gouvernement.

A Lomé le vendredi 14 Août, les ramasseurs ont parcouru plusieurs rues du quartier Yokoe  allant du CMS jusqu’au collège privé The Winner sous la conduite du responsable des opérations M. Amouzou.

Le samedi 16 Août  l’équipe d’Atakpamé  a fait la même opération allant de l’Evêché, jusqu’au Sahélien en passant par le carrefour Agbonou, porte d’entrée et vitrine de la ville.

Pour M. Koumédjina  Kossi  Doméfa, coordonnateur de GADDI-Togo pour la région des Plateaux, nous sommes résolument engagés à passer à l’action pour préserver notre environnement en vue d’un meilleur vivre ensemble en ce moment où nos rues sont remplies des déchets plastiques et autres.

Pour la coordination technique de GADDI, “l’un des axes stratégiques du groupe est  d’œuvrer pour la protection et la sauvegarde de l’environnement à travers : le reboisement, l’assainissement  l’éducation environnementale en milieu scolaire. Pour ce faire l’approche participative est privilégiée  et la notion du genre est au centre de toutes nos actions. Cette opération  va se répéter sur une base régulière et vise à sensibiliser et attirer l’attention de la population sur le problème des déchets plastiques et  inciter les  bonnes volontés à faire de même car il nous faut un environnement sain pour un corps saint”.

 

Contact :gaddi.togo2025@gmail.com Tel :+228 93 48 27 97

 

 

Landrykoss

 

 

Togoportail, l’information à votre portée

 

 

Advertisement

Publier un commentaire