pub
Société

Des organisations professionnelles et paysannes en atelier de formation à Atakpamé

Advertisement

Le Ministère du Commerce, de l’Industrie, du Développement du Secteur Privé et de la Promotion de la Consommation Locale (MCIDSPCL) à travers la direction du commerce extérieur a ouvert lundi 10 août 2020, et ce pour deux jours, un atelier de de formation sur les techniques de négociation de contrats commerciaux et de sensibilisation sur l’accès aux marchés.

La rencontre vise à renforcer les capacités des acteurs des filières notamment : l’interprofession soja, anacarde et karité.

L’atelier d’Atakpamé attend outiller les participants sur quelques communications notamment : les clauses, la conclusion du contrat de vente et les techniques de rédaction ainsi que la négociation d’un contrat de vente à l’international.

C’est le point focal du comité de négociation commerciale international, M. Amakoué Atchindé, représentant le ministre du commerce qui a ouvert les travaux de l’atelier. « Avec le Plan National de Développement (PND), le gouvernement attend moderniser l’agriculture en mettant l’accent sur la productivité, la promotion des échanges qui induit l’amélioration de la balance commerciale tout en garantissant la sécurité alimentaire et la création d’emplois agricoles ». Dans cet élan, les acteurs doivent trouver des débouchés. C’est dans ce cadre que cet atelier est organisé pour mieux préparer les acteurs en tenant compte des exercices pratiques et de simulation a indiqué M. Amakoué Atchindé.

Selon, le consultant, M. Patassé Constant Essodina, l’atelier va permettre aux organisations professionnelles qui sont dans le domaine des filières soja, anacarde, et karité et qui sont destinés au commerce extérieur de saisir les rouages du commerce extérieur.

“Au cours de cette formation, les acteurs seront formés sur les techniques de rédaction et de négociation d’un contrat, les nouveaux produits porteurs, les techniques de recherche du marché, les modes d’accès aux marchés étrangers, la durabilité des actions du CIR au Togo, les opportunités de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) et le guide de l’exportateur a expliqué le consultant”, M. Patassé Constant Essodina.

40 acteurs des filières soja, anacarde, karité et les structures d’appui au commerce des régions Centrale, Maritime et Plateaux sont les différentes organisations professionnelles qui prennent part à cette première étape de cet atelier du 10 au 11 Aout 2020 à Atakpamé et qui prendra fin les 13 et 14 Aout à kara pour le compte de la deuxième étape.

 

Landrykoss

 

 

Togoportail, l’information à votre portée

 

 

 

 

 

 

Advertisement

Publier un commentaire