pub
Société

Décentralisation : Un atelier de renforcement des femmes conseillères à Atakpamé

Advertisement

Le Groupe de Réflexion et d’Action Femme Démocratique et Développement (GF2D), tient depuis mardi à Atakpamé et ce pour trois jours, un atelier de formation à l’endroit des femmes conseillères et jeunes filles en leadership politique, à la décentralisation et au développement local. L’initiative est appuyée par la Fondation Hanns Seidel.

Cette formation de trois jours, a pour objectif est de contribuer au renforcement du leadership des élues et à leur meilleure participation à la gestion de la vie publique et politique au niveau local et national.

Elles seront outillées sur les thématiques à savoir : Femme et gouvernance locale ; le cadre juridique et institutionnel de la décentralisation et gouvernance locale ;l’administration communale ; la gestion financière communale etc….

Les travaux de l’atelier ont été ouverts par le secrétaire général de la préfecture de l’Ogou, M. BITHO Kondo en présence de la mairesse de la commune Ogou 1, Mme KOUIGAN Yawa Ahofa et la secrétaire générale de le GF2D, Mme Michele Noussoesi AGUEY.

Le secrétaire général de la préfecture de l’Ogou, M. BITHO Kondo a exprimé sa gratitude aux partenaires techniques et la fondation Hanns Seidel pour le soutien et l’accompagnement qu’ils accordent à l’Etat Togolais et aux organisations de la société civile dans le cadre de la promotion des femmes et jeunes filles en leadership politique.

Il a pour finir remercié le GF2D pour les efforts qu’il ne cesse de déployer afin de promouvoir le respect des droits des citoyens et citoyennes togolais et leur autonomisation économique.

Photo de famille

Pour la secrétaire générale de le GF2D, Mme Michele Noussoesi AGUEY, la GF2D salue les différentes actions et réformes introduites par le Gouvernement dans le cadre juridique et politique. En guise d’appui à ces actions, le GF2D développe des stratégies variées telles que des formations, des plaidoyers et des activités de prise de conscience de la population, afin de contribuer à relever le niveau d’implication des femmes dans la vie politique à tous les niveaux. Ainsi, suite à l’élection d’une centaine de conseillères locales, le GF2D a jugé opportun de développer des alliances et un partenariat stratégique avec ces élues sur les enjeux de notre système politique par l’autonomie de gestion accordée aux collectivités locales.

Selon Mme KOUIGAN Yawa Ahofa, Mairesse de la Commune Ogou 1, “la femme togolaise est très engagée, très courageuse et très déterminée. Elles l’ont encore prouvé lorsqu’il s’est agi de prendre les responsabilités locales quand les autorités de ce pays ont décidé de procéder à la communalisation complète du pays.  Les femmes se sont présentées en nombre important lors des élections municipales, reste maintenant à consolider les acquis, en les dotant des outils techniques qui vont leur permettre de bien administrer leurs municipalités pour que les expériences de la décentralisation que les autorités ont souhaité  soit une réussite” a indiqué la Madame la maire.

 

landrykoss

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire