pub
Santé

Ogou1 : Début des examens scolaires au Togo : Près de 510 candidats au CAP et BEP dont 23 filles composent 

Advertisement

 

 

Les épreuves de l’examen du Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP) et du Brevet d’Etude Professionnel (BEP) , ont démarré ce mardi 14 juillet sur toute l’étendue du territoire national. Au total 510 candidats dont 23 filles sont engagés dans les différentes filières notamment : la mécanique-auto, la carrosserie-auto, électricité d’équipement, maçonnerie et la menuiserie dans les différents centres d’examen de la région des Plteaux-Est à savoir : LETP-Atakpamé, CFTP-Notsè, CFTP-Anié et CFTP-Sodo.

Au premier jour de ces épreuves, le préfet de l’Ogou, Akakpo Edoh, accompagné de Mme le Maire de la Commune Ogou1, Kouigan Yawa ,des officiers de police et de la gendarmerie, du chef d’inspection enseignement technique et formation professionnel des Plateaux-Est, Domara Toboma Kodjo, se sont rendus au centre d’examen du Lycée d’Enseignement Technique et Professionnel d’Atakpamé pour constater le bon déroulement des examens.

Ils sont au total, 347 candidats dont 12 filles à composer dans les différentes filières dans le centre d’examen de LETP-Atakpamé.

Au nom du gouvernement, des parents d’élèves et des autorités locales, le préfet de l’Ogou, Akakpo Edoh a encouragé les élèves à aborder ces épreuves avec sérénité et à réussir absolument cette année. “Avec la vision du Chef de l’Etat et avec le BEPC, l’on peut aller avec un diplôme professionnel et être utile à soi-même, à sa famille et à toute la nation entière” a ajouté  Akakpo Edoh.

Mme le Maire de la Commune Ogou1, Kouigan Yawa a exhorté les candidats à tout donner pour non seulement valider leur cursus scolaire mais également envoyer un signal au gouvernement de mettre toute en œuvre pour que l’année soit sauvée. “Nous avons besoin des compétences pour construire ce pays et vous représentez cette génération qui va impacter les projets du gouvernement en lien avec le PND” a précisé Kouigan Yawa.

Le chef d’inspection enseignement technique et formation professionnel des Plateaux-Est, Domara Toboma Kodjo et le proviseur de LETP-Atakpamé, Yérima Agrégna se sont réjouis du bon déroulement des examens. Ils ont précisé que, toutes les conditions sont réunies pour que les examens se déroulent. Les dispositifs de lavage des mains sont installés, les gel-hydro alcooliques sont dans les classes, la distanciation est respectée et le port des cache-nez est obligatoire.Les surveillants et les candidats sont décidés à barrer la route à la pandémie de la COVID-19.

 

Landrykoss

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire