pub
Société

Gléi :Mouvement de contestation pour la destitution du chef canton

Advertisement

 

La situation est brusquement tendue ce mercredi 29 juillet à Gléi (Commune Ogou3) où les populations dudit canton et ses environs ont manifesté leur mécontentement pour demander au Chef de l’Etat de destituer leur Chef Canton Aladji Kokoua Akomédi VIII, source de grande division et un ennemi au développement dudit canton.

Les populations s’indignent surtout du comportement, de la réticence, de l’extrémisme, et de l’ethnocentrisme du chef envers la population qui constitue un danger pour le développement.

Les manifestants interrogés par l’Organe de Presse en Ligne Togoportail ont rappelé qu’ils souhaitent quoi qu’il en soit la destitution de ce Chef Canton qui retourne les filles et fils de la Commune Ogou3 contre eux et consiste un frein pour le développement.

 

 

Motion d’indignation portant la vie de la population de Gléi et de ses environs

Vu le comportement de notre chef canton qui consiste un blocus au développement endogène pour son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé,

Vu la réticence d’un chef extrémisme,

Vu la partition de ce chef ethnocentriste,

Nous, les populations du canton de Gléi et ses environs demandons humblement aux autorités tant locales qu’administratives à veiller pour que ce chef soit destitué de ses fonctions.

En foi de quoi, cette allocution reste une alerte et doit être transmise à qui de droit.

Tout pour l’intérêt général, collectif réagissons dans les meilleurs délais sinon… loin d’être une menace, acceptez notre amertume qui peut être le vôtre.

Ici, c’est la population du canton de Gléi et ses environs aigris pour son développement bloqué par son chef. Fin/

Fait à Gléi, le 29 juillet 2020

Les populations du Canton de Gléi

 

 

Landrykoss

 

 

 

Togoportail, l’information à votre portée

 

 

 

Advertisement

Publier un commentaire