pub
Social

COVID-19 : L’ICESCO fait des dons de vivres et non-vivres

Advertisement

 

 

L’Organisation du Monde Islamique pour l’Education des Sciences et la Culture (ICESCO) a en partenariat avec le Ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature à travers la Commission nationale Togolais pour l’ICESCO, fait des dons de vivres et de non vivres à des prisonniers de la prison civile d’Atakpamé, des orphelinats des Sœurs de la divine miséricorde, à SOS village d’Enfant et du village la joie, les Ambassadeurs de vies, à l’école Franco-Arabe de la Commune de l’Ogou1.

La cérémonie de remise de ces dons s’est déroulée le samedi 11 juillet sur l’esplanade de la prison civile d’Atakpamé suivie d’une tournée de distribution.

La cérémonie a enregistré la présence de M. OLADOKOUN W. David, Ministre de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature, Coordonnateur national de l’ICESCO, de M. AKAKPO Edoh, préfet de l’Ogou, de Mme KOUIGAN YawaAhofa, Maire de la Commune Ogou1, des chefs traditionnels, des responsables des CDQ et des associations des jeunes.

Cet appui de l’ICESCO au gouvernement togolais pour lutter contre la COVID-19 vient renforcer le système des dispositifs dans l’Ogou. Ces dons sont composés de sacs de maïs, et d’haricot, des cartons d’huile, des cartons de spaghetti, des boites de paracétamol, des savons liquides, des gels hydro-alcooliques, des boites de la vitamine-C, des thermo-flachs et des dispositifs de lavage des mains.

“La pandémie COVID-19 qui sévit à travers le monde a des conséquences désastreuses sur l’être humain, sur l’économie et au regard de l’ampleur que prend la pandémie dans les pays du nord comme dans le pays du sud, nous avons compris qu’il faut vivre avec le virus. Le seul moyen de nous protéger est de respecter les gestes barrières recommandés par l’OMS notamment : la distanciation sociale, le port obligatoire des cache-nez, et le lavage régulier des mains à l’eau et au savon. Pour y parvenir, il nous faut des matériels de protection pour appuyer les couches sociales vulnérables. C’est en cela que nous saluons l’effort fait par le gouvernement togolais sur l’impulsion du Chef de l’Etat qui à travers sa vision, a pu obtenir des équipements de protection auprès des partenaires ICESCO dont le Togo est membre” a souligné le Ministre OLADOKOUN W. David, Coordonnateur national de l’ICESCO.

Les bénéficiaires ont témoigné leur reconnaissance à l’ICESCO et au Chef de l’Etat qui à travers le Ministre OLADOKOUN font de l’éducation et de cette pandémie une préoccupation.  Ces dons diversifiés à des couches vulnérables témoignent une fois encore le souci accordé à des structures à faire face à la crise et nous encourage à plus d’engagement pour la cause des enfants et jeunes.

Rappelons que la première étape de cette tournée a démarré par les écoles primaires et la prison civile de Lomé  le vendredi 10 juillet. La deuxième étape concerne les écoles Franco-Arabe et les primaires Catholique et publique de la préfecture de l’Anié dans la matinée du 11 juillet et dans l’après-midi l’étape de la préfecture de l’Ogou. La tournée va prendre fin par l’étape de Kara.

 

 

Landrykoss

 

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire