pub
Société

Haho1 : COVID-19, le comité de riposte fait son bilan

Advertisement

Le comité de riposte de la pandémie à Coronavirus a le soutien  des responsables syndicaux, des artisans les commerçants, les services, les opérateurs économiques pour mener à bien la lutte dans les Communes de Haho (Notsè).

Ils se sont mis d’accord à accompagner le comité de riposte pour freiner la propagation. C’était à l’issue d’une réunion bilan tenue vendredi 5 juin à Notsè.

Cette rencontre vise à mutualiser les efforts pour une lutte efficace contre le Coronavirus dans les Communes de Haho à travers la dénonciation des nouvelles personnes arrivées dans les milieux, signaler les cas suspects pour une prise en charge rapide.

Du coup, une sorte de partenariat s’est noué entre le comité de riposte et les populations des Communes de Haho qui s’engagent ainsi à accompagner l’idée. C’est le préfet de Haho, TCHANGANI Awo,  président des Chefs cantons du Togo, Togbé AGOKOLI IV, du directeur préfectoral de la santé de Haho, Dr TCHALLA AbaloAgballa qui ont animé la rencontre. Ils ont tour à tour présenté le bilan de la tournée de sensibilisation dans les cantons, la contribution des uns et des autres,  la situation actuelle du tableau récapitulatif des cas confirmés au total : cas actifs, cas guéris et les décès.

Selon le préfet de Haho, TCHANGANI Awo, président du comité local du riposte, depuis l’installation du bureau, plusieurs activités ont été menées notamment : les sensibilisations dans les marchés, dans les villages, des réunions avec les acteurs clés. Aussi des dispositifs de lavage des mains ont-il été installés dans les services, dans les marchés et dans les coins pour permettre à la population de se laver les mains régulièrement. Il a remercié tous les acteurs impliqués pour leurs engagements pour mettre hors d’état de nuire la maladie dans les Communes et au Togo.

Pour le directeur préfectoral de la santé de Haho, Dr TCHALLA AbaloAgballa, secrétaire général du comité, les quatre et cinq dernières semaines au Togo, il y a eu une augmentation rapide du nombre de cas. Parmi ces cas, il y a une proportion considérable des voyageurs. A partir de ce moment, le comité doit revoir sa stratégie afin de mettre à contribution tout le monde pour détecter tous les voyageurs qui vont arriver dans la préfecture de Haho pour lui faire le prélèvement. C’est pour cela que ces réunions sont organisées afin de solliciter l’appui des uns et des autres .

 

Landrykoss

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire