pub
Société

Togo: l’assainissement, un moteur sur lequel se base le PAPV

Advertisement

La ville de Tchamba est sans doute l’exemple palpable de la réussite du projet PAPV. Tous les constats convergent vers une réussite parfaite de l’assainissement du milieu avec la rénovation des forages, la construction des adductions d’eaux portables grâce à la TDE et la drainage des eaux usées. Toutefois il est bienséant de comprendre ce qu’est l’assainissement d’un milieu.

L’assainissement est une démarche visant à améliorer la situation sanitaire globale de l’environnement dans ses différents composants. Il comprend la collecte, le traitement et l’évacuation des déchets liquides, des déchets solides et des excréments.

L’objectif principal est la prévention du contact humain avec des substances dangereuses, spécialement les fèces en mettant en place des systèmes de traitement et d’évacuation des déchets. Les dangers issus d’un mauvais assainissement sont multi-factoriels, pouvant être à la fois physique, microbiologique, biologique ou encore chimique. Les déchets, ce qui inclut les excréta d’origine humaine et animale, les déchets résiduels ou encore les eaux usées, peuvent causer des ennuis de santé majeurs.

Des systèmes d’assainissement plus hygiéniques peuvent s’appuyer sur des solutions technologiques telles que les égouts ou les stations de traitement des eaux usées. Ces systèmes peuvent aussi suivre une approche plus décentralisée et simple avec par exemple les toilettes sèches, les toilettes sèches à séparation d’urine ou les fosses septiques.  Il peut s’appuyer sur les stratégies de changement de comportements en hygiène personnelle en promouvant par exemple le lavage régulier des mains.

L’objectif capital de l’assainissement est de protéger et d’améliorer la santé humaine en brisant le cycle de transmission des maladies hydriques.

 

Prudence A.

 

Togoportail, l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire