pub
Société

Société : Tchamba doit le succès du PAPV à la Banque Mondiale et l’ANADEB

Advertisement

Aucun pays ne peut vivre en autarcie à l’heure où la globalisation est devenue une réalité . C’est dans cette optique que bon nombre de projets dont le Togo bénéficie sont pour la plupart financés par les partenaires extérieurs notamment la Banque Mondiale. C’est le cas du projet d’appui aux personnes vulnérables. La ville de Tchamba est une preuve palpable de ce partenariat.

Selon un expert de ce projet,  ils l’ont conçu dans le but de soutenir les efforts déployés par les pays pour favoriser un développement porté par l’humain et ancré dans le potentiel de tous, en particulier des femmes et des jeunes. Ce projet a permis de concentrer les ressources et l’énergie autour de cet impératif : «Aider les gouvernements à créer les conditions propices pour que les enfants arrivent à l’école le ventre plein et dans de bonnes dispositions pour apprendre, pour que les populations bénéficient d’un véritable apprentissage et pour que les travailleurs aient tous les outils en main pour participer de manière productive au marché du travail ».

“Nous œuvrons par ailleurs à l’émancipation des femmes et des filles, pour préserver et renforcer leur capital humain et, ce faisant, accélérer la réalisation dans ces localités. Enfin, nous exploitons le potentiel des technologies disruptives et de l’innovation pour accélérer les progrès et faciliter la fourniture de services essentiels, surtout dans les zones rurales difficiles d’accès”, ajoute-t-il.

Le gouvernement a de son côté supervisé le projet grâce à l’Agence nationale d’appui au développement pour veiller à l’intégration de la dimension développement à la base dans l’ensemble des politiques, plans, programmes et projets de développement ayant cours dans le pays.

 

Prudence A.

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire