pub
Société

Le Programme d’Appui aux Populations vulnérables (PAPV) a fait ses preuves à Tchamba

Advertisement

Tchamba localité située à 350 km de Lomé a été une terre expérimentale du Programme d’Appui aux Populations vulnérables (PAPV). Ce programme cadre bien avec la vision du gouvernement de faire de ces localités des lieux sains où il fait bon vivre.

L’intervention du PAPV dans le secteur poursuit les mêmes objectifs que le PUDC, à savoir contribuer à l’amélioration significative des conditions de vie des populations vivant dans les zones peu ou mal desservies par les infrastructures d’eau potable à travers la restauration de la desserte en eau potable dans les localités où les forages sont tombés en panne mais aussi à travers l’extension du réseau et points de distribution d’eau potable.

En réalité depuis 2017, la ville de Tchamba a connu un grand changement sur le plan de l’assainissement en eau afin de répondre efficacement au besoin sanitaire de la population. Ce programme destiné à plusieurs localités vulnérables du Togo a pour objectif primordial de doter les communautés d’infrastructures notamment celles sanitaires afin de résoudre les problèmes de salubrité et contribuer au développement des populations à la base.

Cet objectif du PAPV cadre bien avec les Objectifs de développement Durable (ODD) en son numéro 6 qui veut Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau.

Avec ce programme la localité de Tchamba aujourd’hui n’est plus comparable à celle d’avant 2017.

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire