pub
Société

Ogou 1 : Accès à l’eau potable: la misère des populations assoiffées du quartier Kéta à Atakpamé

Advertisement

Munies de bidons, des bassines, entre autres, des populations du quartier Kéta dans la  commune Ogou 1 (Atakpamé), passent la moitié de leurs journées à la recherche de l’eau potable, la denrée rare dans ce quartier où la nappe phréatique est loin dans le sous-sol. Un calvaire qui s’accentue et depuis le mois de mars, avril et le pire dans les mois de novembre, décembre, janvier et février où la petite source qui les approvisionne en eau potable, tarit, provoquant souvent des altercations entre habitants.

Un tour dans ce quartier, les habitants visage triste se montrent visiblement mécontents et expriment leur indignation. «Avec cette pénurie d’eau, on arrive plus à travailler ni à la maison et cela ne nous arrange pas», ont-ils exprimé en langue locale.

Tout comme les habitants, les élèves ne cessent de relever les difficultés d’accès à l’eau potable auxquelles ils font face dans ce quartier. «Ce n’est pas simple ici. Même avec le seul puits que nous avons, souvent on vient trouver qu’il n’y a pas d’eau», nous confie un élève venu s’approvisionner en eau.

L’accès à l’eau potable constitue un véritable souci pour les populations dans ce quartier que l’équipe de Togoportail a visité le mardi 14 et le mercredi 15 Avril 2020. «Souvent on peut faire 2 à 3 jours sans une goutte d’eau qui sort du sous-sol. Et quand ça tari, on va s’approvisionner dans le forage. Mais là-bas aussi ce n’est pas simple ».Le propriétaire  autorise à puiser a des heures  précises :  de 5h à 7h et de 17h à 20h souligne toujours l’élève assise à même le sol à côté du puits, attendant d’être servi .

«Le problème d’eau est vraiment grave dans ce quartier. Il arrive que des gens veillent ici, avec le froid, de 2h du matin jusqu’à 6 h sans avoir l’eau», fait savoir, une dame venue chercher de l’eau.

Des habitants cherchant de l’eau

Cette réalité  est celle que vivent les populations du quartier Kéta dans la Commune Ogou 1 à Atakpamé . C’est au vu de la souffrance de ces populations que la rédaction de Togoportail a rédigé cet article pour attirer l’attention des autorités sur la situation. Le  monde est en période de pandémie du COVID 19 et ces  populations ont aussi besoin des mesures sociales prises par le Chef de l’Etat lors de son discours.

landrykoss

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire