pub
Société

COVID-19: Manifestation des ‘Zman’ de la ville d’Atakpamé suite aux bavures policières

Advertisement

 

Suite à une bavure policière survenue le samedi dernier et l’arrestation des taxi-motos à Atakpamé malgré le respect du port de cache-nez ; les conducteurs de taxi-moto ont exprimé leurs mécontentements ce lundi 20 Avril 2020 en bloquant la nationale n°1  après avoir envoyé une délégation chez le préfet et ensuite chez Mme le Maire de la commune Ogou 1.

Le journaliste Marcel AKAKPO  a suivi les faits et recueilli des informations auprès d’un conducteur. “ Nous étions ce matin chez le préfet pour manifester notre mécontentement face aux comportements de certains policiers de la ville d’Atakpamé qui aurait perdu la vie suite à un bastonnade le samedi.  C’est le secrétaire général de la préfecture Bitho Kondo qui nous a reçu.  Ensuite nous nous sommes dirigés vers la Mairie et Mme le Maire KOUIGAN Yawa Ahofa nous a accueilli en personne.  Mais nous n’étions pas satisfaits par rapport à nos attentes, ce qui nous a obligé à bloquer la nationale N°1 afin d’attirer l’attention des plus hautes autorités sur la situation. Dans cette situation le commissaire en question qui avait bastonné notre camarade était arrivé sur les lieux. Sa présence a crée une vive tension au sein des conducteurs qui ont voulu s’en prendre à lui. Il a fallu l’intervention des éléments de la force COVID- 19 et dans un esprit de réconciliation, pour que la situation soit calmée sans incident majeur.

Dans l’intervention de Madame le Maire de la commune Ogou 1  KOUIGAN Yawa Ahofa que mon confrère journaliste Marcel AKAKPO a pu recueillir, le  Maire précise qu’elle a reçu une délégation des syndicats de conducteurs de taxi moto suite à certaines inquiétudes liées à leur fonction.

Selon toujours notre confrère, Mme le Maire avait recommandé à la délégation d’aller recenser le nombre de motos arrêtés et de lui faire le compte-rendu  avec l’inclusion de leur base pour régler le problème. Cet échange a été fait en présence de certains de ses conseillers. “Grande fût ma surprise, quand les responsables m’informaient qu’ils n’arrivaient pas à maîtriser leur base et que l’affaire  dégénérait déjà. Ce n’est pas ma manière de régler les crises entre deux clans. J’ai dû intervenir pour mettre fin à cette situation en convoquant une réunion d’urgence entre les acteurs pour trouver un terrain d’entente pour que chacun fasse son travail sans embûche” a déclaré Mme le Maire.

“Mon souhait est que ma population soit en sécurité et que chacun vaque facilement à son occupation en respectant les consignes du gouvernement pour le développement de la commune” a expliqué Mme le Maire toujours au micro de notre confrère Marcel AKAKPO.

 

STOP covid 19 au Togo

  • Laver régulièrement les mains
  • Porter le cache nez
  • Rester à 1.5m de son prochain.

 

 

Par Marcel AKKPO/Landrykoss

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire