pub
Justice

Togo/ Droit de l’Homme : la liberté d’expression au beau fixe.

Advertisement

Le respect des droits de l’Homme est devenu de nos jours un aspect important dans la construction d’un pays démocratique. Conscient de cet enjeu, le gouvernement togolais s’est engagé depuis quelques années à respecter dans les moindres détails la protection des droits humains. Dans son dernier rapport pour le compte de l’année 2019, le Département d’Etat sur les Droits de l’Homme au Togo a relevé certains points positifs sur l’amélioration des droits humains et a passé sous silence certains non moins importants. Parmi ces points on peut noter la liberté d’expression.

Nul ne peut ignorer le rôle important que joue le respect des droits de l’homme dans un pays. Le Togo avec le soutien de certaines organisations des droits de l’homme était engagée à protéger les droits humains. C’est dans cette logique que plusieurs institutions ont été mise en place afin de veiller aux respects de ces droits.

En matière de la liberté d’expressions, un grand pas a été franchi depuis plus de 20 ans, personne n’a été arrêté pour ces opinions. La liberté de la presse est garantie par la loi et le Togo est l’un des rares pays à avoir opté pour la « dépénalisation » des délits de presse, notamment en ce qui concerne le délit de « diffamation » et le délit « d’offense » de personnalités publiques.

Dans le rapport 2019 de Reporter Sans Frontière, le Togo gagne 10 places passant de 86 en 2018 à 76 en 2019. Le score est passé de 30,23 en 2018 à 29,69 soit un progrès de 0,54 points. Reporter Sans Frontière souligne que « avec 171 titres, 74 radios et 10 chaines de télévision, le Togo dispose d’un paysage médiatique foisonnant. Il n’y a aucune censure des parutions ni des émissions.

Si plusieurs réformes importantes restent à faire dans le domaine de la liberté d’expression en ce qui concerne particulièrement l’assainissement du secteur de la presse avec la mise à niveau des journalistes, il faut dire que le Togo a pris les taureaux par les cornes afin de ne plus régresser dans le respect des droits de l’Homme

La liberté d’expression n’est pas le seul aspect dans lequel le Togo a excellé en matière du respect des droits de l’Homme. La lutte contre la corruption avec la mise en place de la Haute Autorité pour la Prévention et la Lutte Contre la Corruption et les Infractions Assimilées(HAPLUCIA) et le respect absolu des droits des détenus sont également des aspects très importants.

 

Prudence A.

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire