pub
Economie

Togo/Climat des Affaires : les professionnels des médias mis au parfum des nouvelles réformes

Advertisement

Le Togo est résolument tourné vers une économie de plus en plus performante. Cette performance s’explique par de nouvelles réformes introduites par le gouvernement afin d’améliorer le Climat des Affaires depuis plusieurs années. Dans le soucis de maintenir ou même de faire mieux dans les futurs classements Doing Business de la Banque Mondiale, le coordonnateur du climat des Affaires, Sandra Johnson en collaboration avec la chambre des notaires du Togo dirigé par Koffi Tsolényanou et l’Observateur Togolais des Médias ( OTM) de Aimé Ekpe ont eu échangé et partagé avec les professionnels des médias les nouvelles réformes entreprises par le gouvernement afin de faciliter les affaires.

Cette rencontre à laquelle a pris part plusieurs responsables des institutions concernées sans oublier les journalistes a pour objectif de permettre aux professionnels des médias d’être au parfum des avancées du Togo en matière de réformes liées à l’amélioration du Climat des Affaires. Ces réformes touchent essentiellement le paiement  des impôts et taxes ; le commerce transfrontalier ; le permis de construire ; création des entreprises ; le transfert de propriété ; raccordement à l’électricité ; Exécution des contrats.

Tout en souhaitant la bienvenue aux participants, le président de l’OTM Aimé Ekpé, a voulu que cette rencontre puisse apporter la lumière sur les différentes réformes intervenues ces dernières années afin d’amener les professionnels des médias à communiquer suffisamment pour permettre aux opérateurs économiques d’exercer sans craindre leurs activités.

Pour sa part, le président de la Chambre des Notaires du Togo, Koffi Tsolényanou a dans son intervention salué la vision du chef de l’Etat de faire de l’économie togolaise un modèle dans la sous-région et il n’a pas oublié les notaires qui jouent un rôle prépondérant dans ce climat des Affaires.

« Ce qui fait le charme de ces réformes, c’est que le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé a su subtilement mettre en harmonie le gouvernement et le secteur privé donnant ainsi aux uns et autres le sentiment d’être les principaux acteurs et les principaux bénéficiaires de ces réformes. Notre profession est fortement impliquée dans toutes les phases du processus. C’est ici le lieu de déclarer publiquement et solennellement et avec beaucoup de fierté que le notariat togolais est le plus grand bénéficiaire des réformes réalisées par le gouvernement surtout en matière de création des entreprises et le transfert de propriété ».

Le gouvernement instigateur de ces différentes réformes qui a propulsé le Togo au sommet du classement de Doing Business depuis Octobre 2019 ne peut qu’être fier de l’engagement des acteurs notamment des journalistes qui divulguent essentiellement les informations liées à ces réformes.

C’est dans ce sens que le ministre, coordonnateur du Climat des Affaires Sandra Ablamba Johnson déclare : « Je voudrais encore une fois saluer la qualité du travail qui est fait et reconnu à juste titre par le chef de l’Etat  le 31 Octobre dernier lors de son allocution de circonstance pour votre contribution aux actions de communication autour des réformes liées au climat des Affaires . Nous voici encore réunis ce jour pour échanger ensemble sur les évolutions récentes relatives aux nouvelles réformes opérées par le gouvernement en vue de rendre notre pays plus attractif aux investissements locaux comme étrangers ».

Notons que ces différentes réformes portent déjà leur fruit et contribuent énormément à l’amélioration du Climat des Affaires au Togo. Toutefois,  beaucoup de progrès restent à faire pour être au sommet.

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire