pub
Economie

PAEIJ-SP: Une reunion de mise en relation de 150 Primo-entrepreneurs avec les PME partenaires à Atakpamé

Advertisement

 

 

Une réunion entre les acteurs du  Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP) et les PME s’est tenue jeudi à Atakpamé. L’atelier a regroupé, plus de 150 primo-entrepreneurs venus de la préfecture de l’Anié, Est-Mono et de l’Ogou.

Le PAEIJ-SP est un projet du gouvernement togolais lancé en 2016 et porté par le Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes avec l’appui de la Banque Africaine de Développement (BAD). Ce projet va dans le sens de l’atteinte des objectifs de PND.

L’objectif est de contribuer à créer les conditions d’une croissance économique plus inclusive à travers l’auto-emploi et l’insertion des jeunes dans l’économie formelle au Togo. Les activités du projet sont concentrées sous deux composantes : (i) Développement des compétences entrepreneuriales des jeunes dans les secteurs porteurs ; et (ii) Appui à la mise en place d’un dispositif inclusif de financement.

Les travaux de cette rencontre ont débuté  avec la présentation du PAEIJ-SP, son approche de mise en œuvre, les conditions de partenariat, ses composantes, par l’expert national en secteur privé, KLUVI Komlan. Cette présentation a permis selon l’expert de faciliter les échanges sur les prix de vente, la qualité du soja et du manioc, les petits ruminants et volailles, les périodes de vente et de sensibiliser sur l’approche chaine de valeurs agricoles, les clusters agro-industriels et les itinéraires techniques de production et d’élevage des produits ciblés.

Cette journée a permis aussi aux participants d’avoir une idée sur les activités des PME partenaires notamment : JCAT, Aidons-nous, et SAM dans le cadre dudit projet, les résultats attendus et les nouvelles stratégies mise en place.

Selon M. TOYO Yao, directeur général de la Société JCAT, 2ème Adjoint au Maire de la Commune Ogou 1, ces jeunes sélectionnés seront appuyés par les Sociétés pour leur installation sur leurs parcelles d’exploitations. Le techniciens des entreprises vont travailler avec des jeunes qui sont recrutés pour pouvoir sélectionner la parcelle d’exploitation qui doit répondre à un certain nombre de critères, les semences qui seront utilisées pour la production seront mises en place par l’entreprise et les jeunes seront formés pour les mettre à la disposition du partenaire du projet qui est l’institution financière. La société va les aider à élaborer un plan d’affaire pour qu’ils aient le financement qui est aussi suivi par les entreprises partenaires.

 

landrykoss  

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire