pub
Economie

OTR : Le conservateur régional des plateaux installé

Advertisement

Fini maintenant toutes les tracasseries de déplacement vers la capitale Lomé pour l’homologation des plans, la création et la signature des titres fonciers. Désormais, toutes les procédures se feront dans les chefs-lieux des régions sous l’œil vigilant du conservateur régional nommé à cet effet. Lundi 17 Mars 2020, le conservateur national de l’Office Togolais des Recettes (OTR), a procédé à l’installation du conservateur régional des plateaux Atakpamé.

L’installation du conservateur de la région des plateaux s’inscrit dans le cadre de la politique de rapprochement de l’administration de l’OTR vers les usagers.

Après son installation et la remise du matériel didactique, le conservateur régional, tous les acteurs du foncier travailleront en synergie avec le nouveau texte légal promulgué le 14 juin 2018.

La cérémonie a été présidée par le secrétaire général de la préfecture de l’Ogou, Bitho Kondo en présence du conservateur national, M. Labari K.  Essoham, du conservateur régional, M. YAKPO Ankou Agbényo, les Maires de la région des plateaux, les magistrats, les autorités militaires et responsables de services.

Pour le conservateur national, M.  Labari K. Essoham, l’un des grands enjeux du PND est la sécurisation et la modernisation des administrations foncières. Sur instruction du Chef de l’Etat, des arrêtés ont été pris nommant le 13 novembre cinq conservateurs régionaux et un conservateur national. C’est dans cette dynamique que cette tournée est lieu pour installer officiellement les conservateurs dans les cinq régions du Togo.

Avant, pour déposer et obtenir un titre foncier, c’est une tracasserie. Avec ce rapprochement de l’administration vers les usagers, fini les tracasseries, il suffit d’avoir sa parcelle, aller voir l’expert géomètre qui établit les plans et votre notaire ou vous passez par le chef canton et le maire, vous venez au guichet unique et ont vous établit le titre foncier. Avec cette célérité, le délai de délivrance du titre foncier est de Six mois.

Selon le conservateur régional des plateaux, M. YAKPO Ankou Agbényo, « la question foncière a été depuis toujours le talon d’Achille de notre pays ». Dans tous les tribunaux et cours de justice, plus de 70% des affaires sont relatives aux problèmes fonciers.

Dans le souci de trouver des solutions à ce constat, l’Etat togolais s’est engagé à se doter d’un nouveau code foncier qui retrace les différents contours relatifs à l’acquisition, la jouissance et la transmission de la terre en déroulant le rôle des différents acteurs dans le processus. C’est ainsi que les chefs cantons, les élus locaux, les préfets, les maires, les notaires et autres ont un rôle important à jouer afin que la terre ne revienne à son vrai et légitime propriétaire a-t-il ajouté.

 

landrykoss

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire