Advertisement
Société

Togo : Le projet THIMO en chiffres

Advertisement

 

 

 

Le projet des Travaux à haute intensité de main-d’œuvre (Thimo) fait son chemin sur le terrain. Il touche la jeunesse togolaise surtout celle vivant dans des milieux ruraux. Ils ne disposent pas souvent des mêmes moyens matériels ou financiers pour mener à bien leurs projets de vie.

Dans le cadre de THIMO, c’est  près de 6.000 jeunes et femmes togolaises sur les 14.000 bénéficiaires escomptés (dont 7000 femmes). En réalité, ces jeunes perçoivent à la fin de chaque dix (10) jours, un montant de 15.000 francs CFA pour service rendu, ceci pendant quatre (04) mois.

Ils interviennent dans la construction des pistes rurales, dans l’assainissement public, dans la construction des infrastructures marchandes et non marchandes etc.

Selon les chiffres officiels, en fin janvier 2020, plus de 5040 jeunes dont 43 handicapés et 2.909 femmes ont été identifiés dans 72 villages. Toutefois, le processus d’identification des 8960 autres jeunes est en cours.

Le programme Thimo est financé par la Banque mondiale à hauteur de 5,1 milliards de francs CFA. Il est exécuté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) et va être échelonné sur une période de deux (02) ans. Il s’agit d’une composante caractéristique du volontariat communautaire qui s’inscrit dans le cadre du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes.

 

Jean Junior

 

 

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire