pub
Politique

Togo/ campagne électorale : le bilan de Faure à Cinkassé plaide à sa faveur

Advertisement

La deuxième journée de la campagne de Faure Gnassingbé dans la région des Savanes a été marqué par un grand meeting à Cinkassé où la population en grand nombre était mobilisée pour entendre le message de leur champion. Occasion pour les cadres à l’instar des militants Tchédé, Yark de dresser le bilan de Faure dans cette localité qui constitue la tête du Togo.

La sortie du candidat d’UNIR dans la localité de Cinkassé a été retentissante eu égard aux bilans des réalisations qui ont été faites. Ces réalisations menées et en cours prouvent à suffisance l’engagement de Faure Gnassingbé à faire du Togo un modèle en Afrique. C’est pour garder le cap de cette modernisation amorcée dans la localité que le porte-parole de la population qui n’est autre que le coordinateur préfectoral , Tchédé Issa, touche ici  quelques réalisations.

Pour ce dernier:”la préfecture de Cinkassé est la plus grande bénéficiaire de votre politique de grands travaux et d’inclusion sociale: la construction, la clôture et l’équipement de plusieurs bâtiments scolaires; la construction d’une dizaine de magasins de stockage; la construction des bureaux de la préfecture et de la maison de la femme; la construction d’un marché à bétail transfrontalier; l’aménagement de plusieurs kilomètres de pistes rurales; la réalisation de 2 mini adductions d’eau potable et la réhabilitation de plusieurs forages équipés de pompes à motricité humaine…”

“Au regard de ce bilan élogieux dans ces domaines précités et surtout sur le plan sécuritaire à cause des actes quotidiens de barbaries orchestrés par les nébuleux groupes djihadistes proche de la frontière de Cinkassé, la population ne jure que pour vous monsieur le président et vous promet une écrasante victoire au soir du 22 Février” a lancé le ministre Tchédé.

À sa réponse aux populations le numéro 1  d’UNIR pour cette élection s’est surtout appesanti sur l’aspect d’insécurité que vit notre sous région notamment le Niger, le Mali et le Burkina Faso. ” Face à cette situation d’insécurité, de ce fléau du terrorisme, nous avons aujourd’hui fait une réorganisation de l’armée et le système de défense en renforçant nos contingents au Nord et qui couvre quatre préfectures notamment celle de Cinkassé, la mise en place d’un comité interministériel composé de toutes les couches sociales est également une solution pour la lutte contre l’extrémisme”, a laissé entendre Faure Gnassingbé qui ne doute pas que cette brillante population lui accorde leur voix.

 

 

Prudence A.

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire