pub
Développement

THIMO est une forme de volontariat en milieu rural

Advertisement

Le volontariat national n’est pas beaucoup développé dans les milieux ruraux. Ce sont plus les citadins qui en jouissent.  Mais avec le programme THIMO, les jeunes en milieux ruraux ont trouvé pour leurs comptes.  Ce programme Thimo est financé par la Banque mondiale à hauteur de 5,1 milliards de francs CFA.

C’est l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) qui le pilote et il durera deux années. Il s’agit d’une composante caractéristique du volontariat communautaire qui s’inscrit dans le cadre du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV).

Le projet ne prend en compte que des jeunes âgés de dix-huit (18) à trente-cinq (35) ans, handicapés ou non, déscolarisés ou non-scolarisés, en situation de pauvreté, issus de 200 villages des 150 cantons les plus pauvres du Togo sont concernés. En outre, les bénéficiaires sont formés sur le développement des affaires et les compétences de vie.

A ce jour, THIMO a impacté la vie de plus de 14 000 personnes au Togo.

 

Jean Junior

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire