pub
Développement

Michael Gerdts : « Un changement aussi important est à mettre au crédit de Faure Gnassingbé, président actuel et récemment réélu du Togo »

Advertisement

 

“Nul n’est prophète chez soi” dixit un proverbe africain. Cet adage est vérifié chez nous au Togo dans la mesure où certaines personnes refusent de voir les réalités en face, préférant jeter du discrédit sur leur pays. Dans une tribune publiée ce vendredi l’ancien ambassadeur d’Allemagne en Italie, au Kenya et en Pologne, Michael Gerdts a salué les efforts et la vision du président Faure Gnassingbé à faire du Togo un modèle de développement dans la sous région.

Les différentes réformes entreprises par le gouvernement togolais depuis quelques années continuent par susciter des réactions de la part des partenaires un peu partout dans le monde entier. C’est le cas du diplomate Allemand  Michael Gerdts.

« Le Togo, une nation de plus en plus stable et sûre, s’est imposée pour la deuxième année consécutive comme l’une des 10 premières économies engagées à améliorer son environnement commercial en vue d’une intégration économique plus poussée avec ses partenaires internationaux, selon la Banque mondiale », a indiqué le diplomate, se référant surtout aux derniers résultats du Doing Business.

Pour lui, la nouvelle politique d’amélioration de son climat des affaires fortement orientée vers le secteur privé, le Togo a opéré de nombreuses et courageuses réformes réglementaires (créations d’entreprises, transfert de propriété, commerce extérieur, permis de construire, exécution des contrats, etc.). Des initiatives qui lui ont permis d’effectuer une belle progression de 40 places dans le DB 2020 (59 sur les deux dernières éditions), et se placer dans le Top 100 (97ème) des pays les plus réformateurs au monde.

« Un changement aussi important est à mettre au crédit de Faure Gnassingbé, président actuel et récemment réélu du Togo », note le diplomate. Avant de poursuivre : « Il a joué un rôle déterminant dans le façonnement du statut du Togo en tant que place d’affaires de choix non seulement en Afrique de l’Ouest mais sur la scène internationale, en plus de démontrer sa capacité à surmonter de graves crises internes ». A soutenu Michael Gerdts.

Concluant son intervention, il rappelle que le Togo anticipait déjà il y a quelques mois, sur la nécessité de se faire valoir comme une terre privilégiée de l’investissement direct étranger et particulièrement européen, en organisant son tout premier Forum économique Togo-UE (FETUE).

Evènement, qui a enregistré la participation de plus de 1250 personnes venues de 54 pays, s’est révélé comme un franc succès, avec plus de 852 milliards FCFA (1,3 milliards d’euros) de promesses fermes d’investissements de la partie européenne. A révélé le diplomate Michael Gerdts.

Visiblement, le Togo est sur une bonne voie pour l’atteinte du bien être de sa population.

 

Prudence A.

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire