Advertisement
Développement

Zio : Formation des agriculteurs sur les techniques de rotation des cultures

Advertisement

 

 

 

Dans le cadre du projet « Amélioration de l’Elevage et la Pratique de l’Agriculture Durable  et « Vendre Mieux la Production Agricole pour que l’Agriculture nourrisse son Homme », le Centre de Recherche d’Etude et de Formation au Service du Développement (C.R.E.F.O.R.SE.D) a organisé des ateliers de formation aux agriculteurs dans les chefs-lieux des préfectures Niamtougou, Bassar, Sotouboua, Kougnohou et Tsévié avec l’appui du Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle à travers le Fonds d’Apprentissage de Formation et de Perfectionnement Professionnels (FNAFPP).

A l’étape de Tsévié, les agriculteurs venus de différents cantons de la préfecture de Zio seront entretenus sur les techniques de rotation des cultures, pour la pérennisation de la fertilité des sols et les bienfaits d’adaptation des engrais organiques et la gestion dans le domaine agricole.

Durant les deux semaines du 20 au 31 janvier, ils seront outillés sur les modules notamment : les bonnes pratiques en agriculture durable et fabrication des pesticides bio ; la production et utilisation de la matière organique ; les méfaits et conséquences de l’utilisation des pesticides chimiques ; l’hygiène, sécurité, santé sur le lieu de travail et les techniques améliorées de l’élevage.

Une cérémonie d’ouverture  a été marquée par l’intervention de M. METSIYA Kodjo Edem, chargé de planification à la préfecture de Zio saluant l’effort du Togo en initiant des projets et programmes en vue de promouvoir les nouvelles pratiques agricoles notamment : l’agro écologie, l’agroforesterie et d’appuyer les nouvelles filières porteurs (riziculture, la filière anacarde et la filière soja).

Ce projet est d’une importance capitale, car il met l’accent sur la promotion du secteur rural, socle du développement économique de notre pays a-t-il ajouté.

Selon Mme Enyonam Thérèse KWAKU-GABA, responsable communication et relations publiques à FNAFPP, les mauvaises utilisations des engrais nuisent à la santé de la population et il est important pour l’agriculteur de vivre de son métier, avoir les techniques nécessaires pour perfectionner leur l’agriculture afin qu’elle soit un modèle dans la sous-région. Elle a souligné que FNAFPP soutiendra toujours les formations des micro-entrepreneurs.

Le directeur du C.R.E.F.O.R.SE.D, M. VESSOU Kodjo, pour sa part situé le contexte de l’atelier, donné un bref résumé des résultats et l’engouement des agriculteurs autour de la formation et rappelé les objectifs selon lesquels cette formation va permettre de réduire les problèmes que causent les engrais chimiques sur la vie de la population et des animaux. Il a exhorté les participants à capitaliser les acquis de la formation afin que l’information puisse atteindre toutes les populations.

 

Landrykoss

 

Togoportail, l’information à votre portée

 

 

Publier un commentaire