Advertisement
Economie

Togo/économie : les droits des douanes, pas d’inquiétude pour les automobilistes.

Advertisement

Sans doute, la nouvelle loi a des avantages à n’en point douter. Elle offre aux Togolais la possibilité d’acheter une ou plusieurs voitures à des prix abordables. La Loi des finances 2020 est bien taillée pour réjouir les citoyens et contribuer suffisamment à l’amélioration de leur niveau de vie, l’une des préoccupations majeures du chef de l’Etat et sur laquelle il a véritablement axé son mandat social en 2015.

Les droits de douane sont un impôt appliqué sur les marchandises importées : à leur entrée sur un territoire, au moment du dédouanement, on demande à l’importateur de s’acquitter d’une taxe sur la valeur du produit. Mais au Togo, la loi des finances votée le 20 Décembre 2019 a pris en compte tous les contours afin de permettre aux utilisateurs de sortir gagnants des transactions.

Ces droits de douane confèrent un avantage en matière de prix aux biens produits localement par rapport aux biens similaires importés. La vente des automobiles est concernées par ces mesures, qui, selon le gouvernement, vont contribuer à l’amélioration des conditions de vie des togolais.

La nouvelle loi des finances prévoit en son sein des dispositions pouvant permettre une réduction significative des prix de vente des véhicules neufs et d’occasion sur l’ensemble du territoire national. Au cours des années antérieures, les droits de douane sur une voiture pointaient à 53 % sur le prix CIF (Cost Insurance Freight).

Ce taux, grâce aux nouvelles dispositions, va être ramené à 5,3% à partir de 2020. En guise d’illustration, un modèle qui se vendait à douze (12) millions de francs CFA sera laissé à 8 500 000 francs CFA à partir de 2020.

Toutes ces mesures ont pour corollaire, la mise en évidence du Programme National de Développement initié par le gouvernement.

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

Publier un commentaire