pub
Société

Ogou : Le Ministre BOUKPESSI Payadowa appelle les acteurs locaux à la non-violence

Advertisement

 

Les Préfets, les Maires et les Conseillers, les Chefs traditionnels de la région des plateaux se sont retrouvés dimanche à Atakpamé ou le  Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, BOUKPESSI Payadowa les ont entretenu sur les « Garanties Légales de la Transparence et Promotion de la Non-violence » à l’occasion des élections présidentielles du 22 février 2020.

Cette rencontre organisée par le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales s’inscrit dans le cadre d’une tournée de sensibilisation des acteurs locaux dans les cinq régions du Togo.

Selon le BOUKPESSI Payadowa de l’Administration Territoriale il y a trois types de garanties notamment :

  • « L’organe collégial qui organise les élections ». C’est un organe multi partite puisqu’il y a la majorité parlementaire et l’opposition parlementaire, l’opposition extra-parlementaire, la société civile et l’administration.

Ils ont des intérêts collégiales, forcement ils vont s’auto-contrôler.

  • « Le fichier électoral ». C’est  un fichier qui a été édité et certifié par la CEDEAO et l’Organisation Internationale de la FRANCOPHONIE.
  • « L’observation électorale ». Il y a un collège qui organise, le fichier qui est certifié et le jour de vote, il y aura des observateurs nationaux et internationaux qui doivent être neutres.

Le Ministre a rappelé que la CENI ne va accréditer que les observateurs neutres. La CENI a ses règles et comme le code électoral le stipule, il faut que la structure ait une base juridique, qu’elle soit neutre et révèle sa source de financement.

Il a exhorté les acteurs locaux à sensibiliser leurs populations sur le bon comportement et la non-violence pour une élection apaisée le 22 février 2020.

Le préfet de l’Ogou, Akakpo Edoh a souligné que, par cette séance de travail à l’échelle des régions, et quelques jours de la tenue de l’élection présidentielle, nous imaginons au risque de nous tromper que vous venez inviter la région des plateaux et comme par les fois passées, à se joindre à son Excellence le Président de la République en cultivant partout l’esprit de tolérance et de paix dans toutes les circonstances pour contribuer de donner au Togo la chance d’aller de l’avant dans le processus de son développement inclusif.

 

Landrykoss

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire