pub
Médias

Atakpamé : Les professionnels de médias outillés sur la couverture médiatique en période électorale

Advertisement

La Clinique d’Expertise Juridique Sociale (CEJUS) a organisé samedi 18 janvier à Atakpamé un atelier de formation et de renforcement des capacités des professionnels de médias sur le thème : Quel apport des journalistes à la pacification des processus électoraux au Togo.

Cet atelier tenu avec le soutien de l’USAID (UNITED STATES AGENCY INTERNATIONAL DEVELOPPEMENT) s’inscrit dans le cadre du projet « Sensibilisation et Education des Jeunes et Femmes pour un Processus Electoral Pacifié en 2020 au Togo ».

A l’étape d’Atakpamé après, Dapaong, Kara, Sokodé et Lomé, ils sont une vingtaine de professionnels de médias venus des préfectures de la région des plateaux à suivre cette formation.

Les communications ont porté sur : « Les spécificités du processus électoral et les règles applicables aux journalistes » et « La couverture de la campagne électorale ».

En lançant les travaux, le secrétaire général de la commune Ogou 1, PINIZI Kossi a souligné que, Martin Luter King disait : « la non-violence est la réponse à la cruciale question politique et morale de notre temps et c’est la condition d’une paix durable ».

Au Togo selon, M. PINIZI, nous assistons à des contestations violentes en période électorale qui ne sont pas de nature à renforcer le vivre ensemble et la paix. Toute initiative tendant à renforcer les actions en faveur de la préservation de la paix, la commune Ogou 1 adhère pour le bonheur de la population. Il a rappelé aux professionnels de médias, leur rôle et mission, les règles applicables en cette période électorale celui d’informer, éduquer et sensibiliser les populations sur la paix, la non-violence.

Selon le directeur exécutif de la CEJUS, Dieudonné KOSSI, la liberté de la presse est l’un des fondamentaux qui garantissent le bon fonctionnement d’un société fondé sur la liberté d’expression d’opinion qui donne à la société de pouvoir vivre en étant informé, formé et éduqué.

Il est important dans le cadre des démocraties avancés, en consolidation de rappeler que la liberté de la presse est plus ou moins le cœur de la démocratie. Le directeur exécutif de la CEJUS, Dieudonné KOSSI a remercié les partenaires techniques et financiers pour le soutien et les autorités togolaises pour leur adhésion. Il a exhorté les professionnels de médias à capitaliser les acquis de la formation pour couvrir de manière neutre, responsable et impartiale les campagnes électorales.

 

Landrykoss

 

Togoportail, l’information à votre portée

 

Advertisement

Publier un commentaire