pub
Politique

António Guterres envoie son émissaire à Lomé

Advertisement

 

 

Comme il est de coutume, avant chaque élection dans un pays d’Afrique de l’Ouest, le secrétaire général des Nations Unies envoie sur place son représentant pour assurer un scrutin transparent, libre et sans violences.

Il en est de même pour le Togo. M. Mohamed Ibn Chambas, Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest (UNOWA) a été envoyé au Togo. Il a appelé les acteurs politiques à privilégier le dialogue, et à promouvoir la paix à l’approche de la présidentielle du 22 février.

Pour L’ONU, la grande partie du travail et de responsabilité revient au gouvernement qui doit tout faire pour procéder à des élections apaisées.

« J’en appelle au gouvernement pour qu’il poursuive ses efforts en vue de consolider la confiance entre les acteurs politiques et promouvoir un environnement qui renforce la jouissance de toutes les formes de libertés indispensables à la tenue des élections libres, crédibles et apaisées », a recommandé le représentant des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest.

Payadowa Boukpessi, le ministre de l’Administration territoriale, a indiqué qu’il mettra tout en œuvre pour parvenir à un scrutin sans violence.  C’est sans doute le souhait de toute la population.

 

 

Jean Junior

 

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire