pub
Education

Togo : la cantine scolaire, composante du programme filets sociaux pour éradiquer la pauvreté

Advertisement

Le gouvernement togolais soucieux du bien être de sa population, a toujours initié des programmes pour apporter des solutions appropriées à un problème donné. C’est dans cette optique que depuis 2008, il a initié avec l’appui de la Banque Mondiale un projet dénommé cantine scolaire qui vise à promouvoir une éducation de qualité en corrigeant surtout dans les milieux ruraux les poches de la pauvreté qui subsistent. Dans nos différents papiers nous allons essayer de placer ce programme dans son contexte,le comparer avec les autres pays et dégager les résultats.

Le Togo comme la plupart des pays en developpement vit sous le seuil de la pauvreté (moins d’un dollard par jour BM). Ce travail fait l’examen d’un petit programme d’alimentation scolaire à base communautaire réalisé dans le cadre d’une sous-composante de projet de développement communautaire. Il s’intéresse à ses forces et à ses faiblesses en tant que filet social de sécurité et mécanisme de protection sociale, particulièrement dans un cas où la sécurité alimentaire du pays reste fragile.

Il s’agit pour nous également de faire des analyses quantitatives et qualitatives réalisées sur les différents sites du programme et qui permettent notamment de conclure que dans un contexte d’insécurité alimentaire et de faiblesse gouvernementale, le recours à une approche informelle en matière de filet de sécurité permet d’atteindre de bons résultats en matière de ciblage, de nutrition des enfants et de bénéfices pour le ménage ; et que ce type de filet de sécurité peut être aussi implacable aux autres zones considérées comme défavorisées mais ayant des ressources agricoles.

Fort de ce constat, le gouvernement togolais avec l’appui de la Banque Mondiale a investi 2,5 milliards dans ce programme pour apporter du sourire et l’envi de fréquenter à ces enfants démunies.

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire