Développement

CEDEAO : Un centre national d’alerte précoce  au Togo en gestation

Advertisement

Une mission de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), conduite par la vice-présidente Madame Koroma Finda Madam, s’est entretenue la semaine dernière avec le ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique, Monsieur Koutéra K. BATAKA.

La mission a permis d’apporter des informations sur le projet de mise en place du centre national d’alerte précoce et de réponse au Togo.

Le Togo dispose de 4 mois pour boucler le processus et il est attendu du gouvernement togolais l’institution par le Premier ministre d’une Task-force devant mener des réflexions pour faire aboutir ce projet de mise en place du centre, la signature d’un décret présidentiel pour la création du centre de coordination du mécanisme d’alerte et de réponse.

La mise à disposition d’un local adéquat pouvant abriter les locaux du centre, la mise en place du conseil statutaire de crise et l’enrôlement rapide du centre dans la fonction publique togolaise afin d’en assurer la pérennisation sont entre autres les tâches confiées à l’exécutif togolais.

Il faut noter qu’une phase pilote  a permis d’installer  avec l’appui financier des USA,  lesdits centres dans 5 pays à savoir la Côte d’Ivoire, le Mali,  le Libéria, le Burkina Faso et la Guinée Bissau et un en cours pour le Nigeria. Il est prévu l’installation d’ici septembre 2019, d’autres centres dans quatre autres  pays de l’espace communautaire dont le Togo.

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire