Coopération

ACP-UE/ Les négociations se poursuivent

Advertisement

Les négociations entre les pays des ACP et UE se poursuivent ce vendredi 3 mai 2019. Elles ont lieu au Royaume d’Eswatini (Ex-royaume du Swaziland). Les débats se font comme d’habitude en tenant compte des spécificités de chaque région.

Robert Dussey, le ministre togolais de la diplomatie est chargé de conduire les échanges côté ACP. Pour lui, « le pilier UE-Afrique du post-Cotonou doit être en phase avec les orientations stratégiques de la ZLEC (Zone de libre échange continentale) ».

« L’Afrique doit densifier ses échanges commerciaux avec l’Europe, rehausser le niveau du dialogue politique avec l’UE sur les questions aussi cruciales que la sécurité, la paix, les droits de l’homme, les biens culturels africains encore en séjour en terre européenne, les objectifs de développement durable, le changement climatique et la migration », poursuit-il.

L’accord de Cotonou qui régit actuellement les relations UE-ACP arrive à terme en 2020. Dans le cadre du futur partenariat, l’UE et les pays ACP chercheront à renforcer leur coopération politique sur la scène mondiale. Ils représentent plus de la moitié de tous les pays membres de l’ONU et plus de 1,5 milliard de personnes.

 

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire