Société

CINU appelle les journalistes à cultiver l’impartialité et la neutralité dans les écrits

Advertisement

À l’occasion du 25e anniversaire du génocide perpétré contre les Tutsis au Rwanda,  le Centre d’Information des Nations Unies (CINU) a  tenu dans ses locaux ce 10 avril une conférence de presse avec les professionnels de médias.

Mme  Nadia ZIBILILA, la responsable dudit centre a partagé avec les journalistes le message délivré le 7 avril dernier par le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, à l’occasion de la commémoration du 25ème anniversaire du génocide.

«  Rôles des médias dans le génocide et les dangers de la xénophobie, du racisme et de l’intolérance ». C’est le thème autour duquel s’est déroulée  la discussion. L’objectif selon la responsable de CINU, c’est de rappeler aux journalistes les rôles qui sont les leurs dans les situations de conflit.

« Ce que nous attendons des médias c’est le respect de l’éthique et de la déontologie, parce que le métier du journaliste est un métier difficile. Donc entre les faits et les commentaires il faut avoir une réelle démarcation », a fait comprendre la responsable de CINU madame Nadia ZIBILIL.

Et d’ajouter « nous sommes les faiseurs d’opinion, nous sommes ceux qui relatent des faits, ce qui nous donne une certaine crédibilité auprès de la population. De ce fait, si nous ne savons pas manipuler nos mots et écrits, nous pouvons porter un message autre que celui qui est » a-t-elle indiqué.

Pour madame Nadia ZIBILILA,  le journaliste a le devoir de dire la vérité, de raconter des faits tels qu’ils sont et non d’inciter à la discrimination.

Prudence A.

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire