International

Bénin : l’association JED aux côtés des drépanocytaires

Advertisement

Créée en 2007 par des jeunes qui ont été pris en compte par le Centre de Prise en Charge Médical Intégré de la Femme Enceinte et du Nourrisson atteint de la Drépanocytose (CPMI-NFED), l’Association  Jeunes Engagés contre la Drépanocytose (JED), se donne pour  mission de sauver les vulnérables et les victimes de cette maladie.

Si l’objectif principal de l’association « Jeunes Engagés contre la Drépanocytose » est de créer un environnement devant permettre à tout individu affecté de vivre avec la drépanocytose, c’est parce qu’il y a une longue histoire a été déjà écrite au fil des années.

Raison de la naissance de l’association JED

« Il n’y a pas de fumée sans feu » dit-on. C’est dans cette logique que l’association JED est née. Tout est parti d’une prise en charge des femmes enceintes et des enfants atteints de la Drépanocytose.

Chemin faisant, le centre de prise en charge médical intégré de la femme enceinte et du Nourrisson atteint de la Drépanocytose (CPMI-NFED) a réalisé un travail qui a notamment permis aux enfants et femmes qui étaient à sa disposition de se sentir soulagés. Une fois à l’âge de l’adolescence, ces jeunes se sont constitués en association dénommée « JED », dont l’une des raisons phares est de constituer un cadre d’accueil, de soutien, d’échange d’expériences et d’assistance aux jeunes et enfants affectés par la drépanocytose.

L’idée est de permettre aux victimes de cette maladie, qui est d’ailleurs héréditaire de se familiariser avec les réalités afin d’être convaincu des dispositions à prendre en tant que victimes.

photo de famille

Les activités phares réalisées par l’association JED

Toujours en partenariat avec la CPMI-NFED, l’association JED a commencé à mener des activités depuis, dont les grands chantiers  de 2015 à 2017.

En 2015, pour marquer son existence et s’ouvrir à la population béninoise, l’association JED a notamment tenu sa première journée porte ouverte à Cotonou et à Parakou. Ce fut l’occasion pour les responsables de cette association de faire leur première rencontre avec les populations pour leur expliquer ses objectifs et ses activités en faveur des drépanocytaires.

Avec les résultats de la première porte ouverte de l’association de 2015, d’autres actions ont suivi. C’est ce qui a encouragé  « la grande campagne de sensibilisation sur la drépanocytose » à travers un géant concert à la place de l’étoile rouge à Cotonou, en 2016.

L’association JED ne baisse pas les bras. Après l’activité de la place de l’étoile rouge à Cotonou, une autre campagne de sensibilisation a eu lieu à la grande académie d’Abomey Calavi. Une telle sensibilisation ne peut se faire sans les étudiants d’autant plus qu’ils sont des porteurs de message qui pourront en retour sensibiliser frères et parents à la maison.

L’association JED  a par ailleurs animé des émissions radiotélévisées notamment sur ORTB, CAPP FM, et Univers.

Pour atteindre un public plus grand,  JED organise des campagnes de sensibilisation en ligne. Ceci pour donner accès aux populations de l’intérieur du pays et de l’étranger de s’imprégner de la réalité du terrain.

Pour rappel, l’association JED est actuellement présidée par Narcisse Sylvestre Ségla Adjoudeme.

La Rédaction

Togoportail, l’information à votre portée

Advertisement

Publier un commentaire